Dr Itou: «Je suis candidate indépendante pour une nouvelle attitude»

Ziza Sandrine Itou-Y-Maganga candidate aux législatives et tête de liste aux locales au 1er siège du 1er arrondissement de Libreville © D.R

C’est dans le 1er arrondissement de Libreville que la candidate independante, Ziza Sandrine Itou-Y-Maganga accompagnée de sa suppléante Nathalie Mengue et quelques uns de ses colistiers, ont présenté officiellement leur candidature au 1er siège du 1er arrondissement de Libreville comptant pour les élections couplées d’octobre prochain. Tout au long de son allocution, la candidate indépendante est revenue avec insistance, sur une expression qu’elle semble ériger en concept politique: «La Nouvelle attitude ».  



C’est à n’en point douter, la promesse de campagne de celle qui dit briguer le 1er siège du premier arrondissement de Libreville, pour « penser différent et agir autrement ». Ces composantes fondamentales de sa  promesse politique se trouvent être les leitmotives  de cette « Nouvelle attitude » qu’elle souhaite insuffler dans le 1er arrondissement et par ricochet dans la conscience de la majorité des gabonais.

C’est d’ailleurs dans ce sens qu’elle a poursuivi son propos en détaillant la vision de cette promesse politique. « La nouvelle attitude fait référence à une façon de penser et d’agir. A travers ce concept, on veut éveiller la conscience des gabonais qui désormais doivent penser, dire et faire les choses différemment face à l’adversité », a t-elle expliqué. La Nouvelle Attitude a ainsi pour mission d’opérer un changement de mentalité en ayant pour conséquence l’éveil des consciences.

L’éveil des conscience comme pour faire émerger une nouvelle classe de dirigeants, une nouvelle classe de citoyens, une nouvelle façon d’administrer et de gérer la société. Cette attitude novatrice appelle les citoyens à s’approprier leur démocratie mais aussi leur société en devenant des acteurs et observateurs avisés de la gestion de celle-ci.

Par cette « Nouvelle Attitude », le Dr Itou veut s’affranchir des pratiques que certaines organisations politiques ont hissé au rang de principe en faisant du citoyen un « automate politique » plus prompt à  brader sa démocratie contre des espèces sonnantes et trébuchantes, au lieu de la confier comme  le recommande la Nouvelle Attitude «… à des personnes réellement capables de défendre sa cause là où il faut et comme il faut ».

Une fois à l’hémicycle , le Dr Itou veut faire de l’accès au soins une de ses priorités en proposant des textes lois susceptibles d’améliorer ladite cause. Dans le prolongement de son propos, elle a renouvelé son souhait de « défendre cette cause à l’Assemblée Nationale et d’accompagner Nouvelle attitude à la Mairie du 1er arrondissement de Libreville » tout en demandant aux populations dudit siège de l’aider à instaurer une Nouvelle attitude visant à éclairer les consciences afin d’adopter une attitude porteuse de changements réels et profonds.

Le Docteur Itou-Y-Maganga est né le 24 Mars 1975 à Rennes. Après ses études primaires au Gabon, ses études universitaires sont sanctionnées par un doctorat d’Etat en pharmacie de l’université Cheick Anta Diop. Par ailleurs, Vice Présidente du Syndicat des Pharmaciens (Sypharga) et membre du bureau exécutif de la Confédération patronale gabonaise (CPG), le Dr Itou est également très présente en milieu associatif et sportif.

Laissez votre commentaire