mardi,22 septembre 2020
Accueil A La Une Dr Guy Patrick Obiang Ndong: «aucune clinique privée n’assure la prise en...

Dr Guy Patrick Obiang Ndong: «aucune clinique privée n’assure la prise en charge des patients Covid-19»

Face à la presse ce lundi 4 mai 2020 pour sa 41ème conférence de presse, le porte-parole du Comité de pilotage du plan de veille et de riposte contre la pandémie à coronavirus au Gabon (Copil-Coronavirus) a tenu à apporter quelques précisions, notamment sur les structures habilitées à traiter les patients. S’il a reconnu que certaines cliniques privées étaient équipées pour le scanner thoracique qui est de plus en plus recommandé, le Dr Guy Patrick Obiang Ndong a tenu à préciser « qu’aucune clinique privée n’assure la prise en charge des patients du Covid-19 en dehors des établissements publics ». 

C’est un Dr Guy Patrick Obiang pédagogue, qui s’est présenté ce lundi 4 mai 2020 devant la presse pour sa traditionnel conférence de presse relatif à l’évolution de la pandémie de Covid-19 dans le pays. Rappelant tout d’abord la nécessité du strict respect des gestes barrières dans cette lutte de tous les instants, le porte-parole du Comité de pilotage du plan de veille et de riposte contre la pandémie à coronavirus au Gabon (Copil-Coronavirus), s’est ensuite attelé à lever les équivoques quant aux structures habilitées à traiter les patients.

En effet, alors que des rumeurs « fallacieuses » faisaient état d’un traitement disponible dans certaines cliniques et autres lieux de culte, le porte-parole du Copil-Coronavirus a tenu à rétablir les faits. S’il a reconnu « qu’aujourd’hui la clinique Chambrier disposait des équipements nécessaires pour effectuer le scanner thoracique qui est de plus en plus recommandé pour les patients qui se plaignent de toux et de  fièvre », le Dr Guy Patrick Obiang n’a pas manqué d’insister sur le fait qu’une fois « le diagnostic est posé, ces malades sont transférés au CHUL ou à l’hôpital d’instruction des armées d’Akanda ». 

Rappelant qu’il « n’y a pas de cliniques aujourd’hui qui assurent la prise en charge du covid-19 en dehors des établissements publics que sont le CHUL et l’HIAA », le porte-parole du Copil a donc balayé d’un revers de la main ces rumeurs qui n’ont pour seul objet, que de déstabiliser les efforts menés dans cette lutte par les autorités. Or, avec 367 cas officiellement recensés pour 6 décès, tous les efforts doivent converger vers une issue favorable et une réduction des cas contaminés.

Laissez votre commentaire

Global Media Time Gifpx
Ladji Nze Diakitéhttp://www.gabonmediatime.com
Titulaire d'un Master en Audit, Contrôle de Gestion et aide à la Décision, passionné de journalisme, j'analyse au quotidien l'actulaité économique du Gabon et du continent Africain ainsi que l'actualité sportive.
Street 103 Gabon Gmt