vendredi,10 juillet 2020
Accueil A La Une Dr. Guy Patrick Obiang: «le Covid-19 nous oblige à changer nos comportements»

Dr. Guy Patrick Obiang: «le Covid-19 nous oblige à changer nos comportements»

C’est le message martelé par le porte-parole du Comité de pilotage du Plan de veille et de riposte contre l’épidémie à Coronavirus (COPIL) le Dr. Guy Patrick Obiang Ndong, qui à l’occasion de son 50e point de presse qu’il tient quotidiennement visant à faire le point sur le bilan épidémiologique de la pandémie liée au Covid-19. Changer nos habitudes et nos comportements se pose désormais en impératif pour lutter efficacement contre ce virus. 

Global Media Time Gifpx

Le caractère pernicieux et particulièrement vieux du virus de la covid-19 autant dans sa paupérisation que dans sa manifestation a depuis conduit plusieurs gouvernement à adopter un nouveau mode de vie pour faire face à cette pandémie comme ce fut le cas à la fin des années 80 avec l’apparition du VIH SIDA. « Le covid-19 aujourd’hui cette épidémie nous oblige à changer de comportement, beaucoup de gens ont survécu grâce au changement de comportement suite à l’épidémie du VIH SIDA : l’abstinence, fidélité ou port obligatoire du préservatif sont les maîtres mots qui ont permis à plusieurs personnes de ne pas attraper la maladie » a expliqué le Dr. Guy Patrick Obiang. 

Dans lesdits comportements nouveaux que les citoyens du monde et accessoirement les citoyens gabonais doivent adopter, il y a le port obligatoire des masques et le respect strict des mesures de distanciation sociale. Très porté sur la pédagogie et l’éducation, le vice-président du Copil l’a encore rappelé. « Aujourd’hui Avec le covid-19 on parle du port obligatoire du masque mais également du respect de la mesure concernant la distanciation physique et toutes les autres mesures d’hygiène. Il s’agit des principes avec lesquels nous devons vivre et commencer à dédramatiser » 

Rassurant et ayant à coeur la volonté de faire comprendre à l’opinion mais surtout à certains Gabonais que ce virus n’est pas une honte et qu’en sus, on peut aisément en guérir si on suit rigoureusement le protocole thérapuetique, l’actuel Sécrétaire général du ministère de la Santé, s’est lancé dans une démonstration qui devrait dans le faits amener les sceptiques à en prendre conscience. « Effectivement, nous avons aujourd’hui sur 100% des personnes contaminées, 95% des personnes guérissent de cette maladie  ça veut dire que sur 10 personnes malades il y a sensiblement 9 qui vont guérir de cette maladie, sur 100 personnes il y aura au moins 95 personnes qui vont guérir de cette maladie. À partir de ce moment nous pensons que c’est une maladie avec laquelle nous pouvons vivre » a-t-il expliqué. 

Laissez votre commentaire

Mouss Gmt
Lauris Pembahttp://www.gabonmediatime.com
Titulaire d'un Master en droit Public, je suis passionnée par le journalisme depuis des années. J'anime l'actualité au quotidien sur GMT depuis son lancement en juillet 2016.
Agasa Pub Pavé Portrait Agence Gabonaise de Sécurité Alimentaire
Street 103 Gabon Gmt