dimanche,12 juillet 2020
Accueil Derniers articles Dr. Guy Patrick Obiang: «la commercialisation de la Fagaricine est une arnaque»

Dr. Guy Patrick Obiang: «la commercialisation de la Fagaricine est une arnaque»

C’est cours du point de presse qu’il tient chaque soir désormais depuis un peu plus de 2 mois, que le porte-parole du Comité de pilotage du Plan de veille et de riposte contre l’épidémie à Coronavirus (COPIL-Coronavirus), le Dr. Guy Patrick Obiang Ndong est revenu sur le cas de la Fagaricine qui ferait l’objet d’une commercialisation. Sur la question, le vice-président du Copil s’est montré catégorique, la vente de ce produit en proie à une guerre de paternité, serait purement et simplement une grossière arnaque. 

Global Media Time Gifpx

L’actuel  Secrétaire général du ministre de la Santé, le Dr. Guy Patrick Obiang Ndong n’y est pas allé de main morte, au moment d’aborder la question de la vente de la Fagaricine, médicament  récemment proposé par le docteur Pierre Pyebi Oyoubi en appui avec le Centre gabonais de la recherche éthique et scientifique pour lutter contre la covid-19. 

Informé par les journalistes présents à son 52e point de presse sur le bilan épidémiologique du Gabon, de la vente supposée de cette potion au prix unitaire de 25000 FCFA, le Dr. Guy Patrick Obiang Ndong a déclaré  n’y voir aucune légalité dans cette démarche si ce n’est la seule volonté par les auteurs d’arnaquer les concitoyens gabonais. « Pour ce qui est de la Fagaricine, si effectivement elle est commercialisée à 25000 FCFA ce serait une arnaque parce que jusque là, le COPIL n’a reçu aucun document scientifique concernant la Fagaricine dudit « créateur » au regard de l’opacité  qui plane encore aujourd’hui sur le brevet de ce produit », a-t-i déclaré. 

Dans le même sens, le vice-président du Comité de pilotage du Plan de veille et de riposte contre l’épidémie à Coronavirus (COPIL-Coronavirus) pour crédibiliser la thèse selon laquelle la commercialisation de la Fagaracine est une entreprise n’ayant pas obtenu l’assentiment du Copil et donc, des autorités gabonaises, a rappelé le conflit de paternité existant autour de ce produit entre le professeur Eto et le Dr. le docteur Pyebi Oyoubi ce produit.

Pour le porte-parole, cette situation ajoutée à l’absence au niveau du comité scientifique d’un dossier complet sur ledit médicament fait le lit à une arnaque. « On vous parlera de monsieur Eto après de monsieur Piebi. Il faut vraiment édifier la population sur qui a le véritable brevet de cette fabrication. Si ce médicament est commercialisé c’est une arnaque car nous n’avons jamais reçu  au niveau du comité technique, le dossier scientifique de ce médicament qui permet d’apprécier la guérison ou les soins apportés chez les patients qui ont le covid-19 », a déclaré le Dr. Guy Patrick Obiang.

Laissez votre commentaire

Mouss Gmt
Henriette Lembethttp://gabonmediatime.com/
Journaliste Le temps est une donnée fatale à laquelle rien ne résiste...
Agasa Pub Pavé Portrait Agence Gabonaise de Sécurité Alimentaire
Street 103 Gabon Gmt