samedi,27 novembre 2021
AccueilA La UneDr Andagui Bongo Ayouma: «pour déclarer un patient guéri, il faut 2...

Dr Andagui Bongo Ayouma: «pour déclarer un patient guéri, il faut 2 tests virologiques négatifs consécutifs»

Ecouter cet article

C’est par le biais d’une lettre ouverte dans laquelle elle fustige la stigmatisation du corps médical au Gabon, que le Dr Solange Andagui Bongo Ayouma a tenu à édifier l’opinion sur la procédure conduisant à la déclaration de la rémission des cas atteint de Covid-19. Ainsi, le médecin a relevé que  c’est après avoir effectué deux tests virologiques consécutifs négatifs qu’un patient est considéré comme totalement guéri.

Si lors de ses point presse le porte-parole du Comité de pilotage et du plan de veille et de riposte contre l’épidémie à coronavirus (COPIL-Coronavirus), le Dr Guy-Patrick Obiang Ndong annonce régulièrement de nouveaux cas testés positifs, mais peu de cas guéris, le Dr Solange Andagui Bongo Ayouma  est revenu avec force et détail sur ce constat. En effet, l ’opinion n’a de cesse de s’interroger sur le faible taux de guérison au Gabon. 

Il y a une semaine en effet, le 15 avril dernier exactement, le porte-parole du COPIL-Coronavirus, indiquait que le Gabon avait choisi de ne déclarer ses patients complètement guéris et hors de danger qu’à l’issue d’une confirmation virologique connue sous le nom de « guérison virologique ». Cette méthode expliquait-il, consiste à s’assurer que « la charge virale du patient infecté est complètement basse, voire nulle ». 

Une hypothèse aujourd’hui confortée par le médecin pédiatre Solange Andagui Bongo Ayouma, qui indique que, « pour pouvoir être déclaré guéri, il faut au moins deux tests virologiques négatifs consécutifs ». Selon elle, faire sortir des patients trop tôt pour satisfaire « l’impatience du public », c’est courir le risque de faire sortir des patients « potentiellement contagieux ». 

Le choix de cette procédure s’inscrit donc dans la volonté des autorités sanitaires d’endiguer plus efficacement la propagation du virus. Elle devrait d’ailleurs être confortée avec le lancement récent du dépistage de masse qui permettra de d’identifier plus rapidement les cas et assurer leur traitement rapide.  

Laissez votre commentaire

Enami Shop