La Douane auditionne les entreprises bénéficiaires d’avantages fiscaux

Raymond Okongo, DG des douanes et des droits indirects © GMT

Le directeur général des douanes et des droits indirects, Raymond Okongo, a convoqué, à travers un communiqué, les entreprises bénéficiaire d’avantages fiscaux pour une évaluation du niveau d’investissements en rapport avec les engagements souscrits.

Dans un communiqué publié au quotidien L’Union, signé du directeur général des douanes et des droits indirects (DGDDI), «les opérateurs économiques et importateurs en douane, bénéficiaires des avantages liés aux régimes suspensifs ou autres mesures à caractère dérogatoire (abattements, exonérations, taux réduits, etc..)», sont invités à se présenter le 16 février prochain dans ses services, sis à la Zone Industrielle d’Oloumi.

Les opérateurs concernés par ladite convocation sont ceux de la filière bois et dérivés de bois, du secteur du bâtiment et des travaux publics, de l’alimentation générale, du tourisme et hôtellerie, de l’agroalimentaire, de la construction métallique et de la chaudronnerie, le transport et la logistique ainsi que les sociétés basées à la zone économique spéciale (ZERP) de Nkok.

Après la direction générale des Impôts (DGI) qui a invité 104 entreprises à produire des justificatifs relatifs aux investissements contenus dans les cahiers des charges signés avec l’administration fiscale, l’opération «Justice fiscale» s’étend aujourd’hui à la direction générale des douanes et des droits indirects.