Dissolution de l’Assemblée nationale: le PDG se félicite du respect de l’Etat de droit  

Estelle Flore Angangou, Porte-parole du PDG © Gabonactu

Faisant suite à la décision de la Cour constitutionnelle de dissoudre l’Assemblée nationale qui a eu pour effet la démission du gouvernement, le Parti démocratique gabonais (PDG) a, au cours d’un point de presse tenu à saluer cette initiative. Le parti au pouvoir a indiqué que ces décisions démontrent une fois de plus le respect de l’Etat de droit au Gabon.

En effet, c’est par la voix de son porte-parole, Estelle Flore Angangou, que le parti de «masse» a tenu à s’exprimer sur la décision rendue par la Haute Cour. A cet effet, elle a dit prendre acte de ce que, en application des dispositions légales découlant de l’interprétation faite des articles 4, 34, et 36 de la Constitution, les fonctions des membres de la 12ème législature cessent immédiatement.

De même que pour assurer le fonctionnement régulier des pouvoirs publics, et partant, de garantir la continuité de l’Etat, les prérogatives autrefois dévolues à l’Assemblée nationale seront désormais incarnées par le Sénat, ce jusqu’à la proclamations des résultats des prochaines élections législatives.

Outre ce constat, cette formation politique, a exprimé son satisfecit suite à l’application stricte des normes juridiques découlant de la loi fondamentale, estimant d’ailleurs que cela est la «preuve que notre pays dispose des institutions fortes».

Cette décision de la Cour constitutionnelle prouve également que «les lois constitutionnelles s’appliquent avec rigueur et sans distinction de camp politique»; «Le PDG encourage toutes les options allant dans le sens de la consolidation de notre jeune démocratie», a-t-elle indiqué.

Par ailleurs, Estelle Flore Angangou a non seulement appelé ses militants à la mobilisation, mais n’a pas manqué de fustiger le comportement rétrograde de certains compatriotes qu’ils soupçonnent de vouloir instaurer une démocratie malléable, selon leurs intérêts.

Laissez votre commentaire

Laisser un commentaire