Disparition mystérieuse de plusieurs biens du Conseil économique et social

Plusieurs biens constituant le patrimoine du Conseil économique et social (CES), ont mystérieusement disparu depuis le limogeage par décret présidentiel de Georgette Koko qui présidait l’institution depuis deux; rapporte Gabonactu.

De sources autorisées, contactées par nos confrères, le CES était en train d’être vidé progressivement de son précieux patrimoine, ce dimanche 27 août 2017. Remplacée à la tête de cette institution constitutionnelle par René Ndemezo’o Obiang par décret présidentiel le 21 août dernier, l’ex-présidente aurait choisi de vider nuitament le mobilier de son ancien cabinet, propriété de l’Etat gabonais; précisent nos confrères.

L’inventaire fait par le Secrétariat général de l’institution ce dimanche, fait état de la disparition des télévisions, réfrigérateurs, ordinateurs et autres électro-ménagers. La quinzaine de véhicules (fonction et service) affectés au cabinet du président et qui n’ont pas atteint le temps limite des fameuses pseudos réformes, sont menacés de disparition, on indiqué des sources à Gabonactu.

René Ndemezo’o Obiang prendra ses fonctions ce lundi dans une situation de quasi-manque de mobiliers. Cette pratique qui n’est plus ni moins que de la soustraction frauduleuse des biens de l’Etat devrait aboutir à des poursuites, voire à des sanctions pénales pour vol de nuit.