vendredi,25 septembre 2020
Accueil Derniers articles Disparition d’une dépouille à Casep-Ga : 5 agents interpellés

Disparition d’une dépouille à Casep-Ga : 5 agents interpellés

Lancée à la suite de la constatation de disparition du corps de feu François Ndong Obiang le 16 janvier 2020 au sein de la Compagnie africaine de sépultures du Gabon (Casep-Ga), l’enquête diligentée par la Police judiciaire (PJ) a commencé à produire des fruits. En effet, selon notre confrère le quotidien L’Union, 5 agents de ladite société de pompes funèbres ont été interpellés afin d’être auditionnés

Depuis le signalement fait sur la disparition d’une dépouille en traitement à Casep-Ga sis à la Zone industrielle d’Oloumi dans le 5ème arrondissement de Libreville, peu d’avancées avaient été enregistrées. Une situation qui semble appartenir au passé puisque selon L’Union, la Police judiciaire (PJ) aurait mis la main sur des agents de la société de pompes funèbres. 

Interpellés, le chef de la morgue, un agent embaumeur et 3 brancardiers, dont les identités n’ont pas été divulguées pour l’instant, sont toujours auditionnés dans les locaux de la Police judicaire (PJ). Au vu de leurs postes stratégiques, ces salariés de Casep-ga sont suspectés d’entretenir un lien étroit avec cette énième disparition.

Par ailleurs, les investigations menées qui auraient permis de constater une erreur de transmission de dépouille dans le registre de Casep-Ga n’ont toujours pas été confirmées. Ainsi, vole peut-être en fumée l’idée que le corps de François Ndong Obiang ait été expédié en lieu et place d’un autre le jeudi 9 janvier 2019 vers l’intérieur du pays pour inhumation.

Anxieuse, la famille du regretté, originaire de Bitam dans le Woleu-Ntem, attend certainement que cette affaire soit définitivement tirée au clair. Que la justice gabonaise s’engage de manière efficiente dans la lutte contre ces disparitions souvent non élucidées au sein de cette structure. De ce fait, les Gabonais s’interrogent sur les aspects masqués derrière celles-ci. Acte de fétichisme ou simples erreurs professionnelles? La suite de l’enquête devra nous édifier.

Laissez votre commentaire

Global Media Time Gifpx
Street 103 Gabon Gmt