Discrimination de Dynamique unitaire: Carmen Ndaot joue la carte de l’apaisement

Carmen Ndaot, Ministre du Travail et de l’Emploi © D.R

En pleine préparation des festivités du 1er mai, Dynamique unitaire (DU) a rencontré, le 28 avril,  la ministre du Travail, Carmen Ndaot, à son cabinet sis à Batterie IV, dans le 1er arrondissement de Libreville. Il a été question au cours de leur tête-à-tête, de revenir sur les discriminations auxquelles la confédération syndicale est confrontée.

La ministre du Travail, Carmen Ndaot, a rencontré DU ce samedi 28 avril, occasion pour elle de rassurer la confédération syndicale sur d’éventuelles améliorations, notamment pour ce qui concerne les différentes discriminations dont elle se plaint.

La rencontre qui s’est tenue entre le ministère du Travail à DU semble avoir porté ses fruits. Dans un communiqué, parvenu à la rédaction de Gabon Media Time, DU fait part des conclusions de cette entrevue. «Carmen Ndaot, entourée de certains de ses collaborateurs, a pris bonne note de toutes les préoccupations de Dynamique Unitaire», peut-on lire dans ledit communiqué.

Séance tenante elle a demandé «qu’on lui fournisse un nouveau dossier dès lundi 30 avril 2018», car poursuit le communiqué «le dossier déposé par Dynamique Unitaire en 2015 a surement été égaré par les agents du ministère du Travail». Malgré les bonnes résolutions de la ministre, Louis-Patrick Mombo,  secrétaire général de DU, contacté par notre rédaction rappelle que, «nous ne serons satisfaits que lorsque nous verrons les réalisations».

Il convient toutefois de noter qu’un dernier point a été évoqué au cours de cette entrevue: la réhabilitation de la Convention nationale des syndicats du secteur de l’éducation (Conasysed).