samedi,19 septembre 2020
Accueil A La Une Discours de politique générale: «un copier coller sur clé USB», selon Davain...

Discours de politique générale: «un copier coller sur clé USB», selon Davain Akouré

Ce constat est une salve lancée par le député du 1er arrondissement de la Commune de Lambaréné, l’honorable Seraphin Davain Akouré au moment de commenter la déclaration de politique générale faite le « gadget politique » Rose Christiane Ossouka Raponda, le vendredi 4 septembre 2020 devant la représentation nationale. Ce dernier s’est demandé pourquoi à chaque fois, les discours de politique générale des Premiers ministres, y compris celui de la nouvelle locataire de la Primature,  étaient conformes aux déclarations précédentes, au point de donner l’impression d’être un simple « Un copier coller ». 

Son intervention dans l’hémicycle a été très remarquée. D’abord par sa verve, sa rhétorique mais surtout par la pertinence de ses arguments qui à chaque fois, donnent l’impression qu’il  s’agit d’une leçon à nos gouvernants. Sa loquacité est telle que le Chef du gouvernement actuel, en l’occurrence Rose Christiane Ossouka Raponda, s’est certainement sentie ridicule, touchée dans sa chair et souillée dans sa fonction. 

Pour ce faire, Séraphin Davain Akouré comme toujours, commence par caresser sa victime dans le sens du poil non sans quelque part lui rappeler des faits, lui adresser des piques, qui vont la condamner celle qui est considérée par Guy Nzouba Ndama comme « un gadget politique ». « Madame le Premier ministre, c’est la 3e fois en deux ans que j’ai l’honneur d’agrémenter un programme de politique générale. Si ma mémoire est bonne vous étiez membre des deux gouvernements précédents  », a-t-il d’abord tenu à rappeler. 

Ensuite pour enchaîner, « Madame le Premier ministre, vous avez occupé de très hautes fonctions, nous ne remettons pas en doute vos compétences. Mais reconnaissez avec nous que c’est presque toujours la même chose ». Toujours la même chose, comme pour mettre devant une évidence, l’auteur de cette déclaration de politique générale creuse,  pondue par la nouvelle locataire de la Primature le vendredi 4 septembre dernier. 

Un discours pendant lequel Rose Christiane Ossouka Raponda s’est plus appliquée à annoncer l’achèvement des projets de ses prédécesseurs qu’à proposer sa vision de la nouvelle politique générale censée être  axée sur la relance économique. Ce qui conduit le député du 1er arrondissement de la commune de Lambaréné à se demander s’il ne s’agit pas d’un « exercice de copier-coller issue d’une clé USB. Je ne sais pas, mais les discours des Premiers ministres se superposent souvent les uns aux autres et à chaque fois nous ne voyons malheureusement rien ». 

A quoi ont donc servi les 45 jours et plus dont a pu bénéficier Rose Christiane Ossouka Raponda car ayant violé la disposition de l’article 28 de la Loi Fondamentale, si c’est pour servir aux Gabonais un tel discours ? Un discours  réchauffé avec des expressions creuses qui ne signifient rien mais qu’elle a vainement tenté de dissimuler derrière des mots savants, qu’elle semble par ailleurs ne pas maîtriser ellemême. 

Laissez votre commentaire

Global Media Time Gifpx
Pharel Boukikahttp://gabonmediatime.com/
Titulaire d'une Licence en Communication, d'une Licence en Economie et Gestion et d'un Master en droit Privé, mon appétence pour le journalisme est mise en exergue au quotidien à travers mes analyses sur Gabon Media Time dont je suis le Rédacteur en Chef.
Street 103 Gabon Gmt