Dimitri Kourakov magnifie le bilan de la coopération entre le Gabon et la Russie

L'Amabassadeur russe Dimitri Kourakov lors de la rencontre avec la presse nationale © GMT

Dans le cadre de ses rencontres annuelles avec la presse locale, l’ambassadeur de la fédération de Russie au Gabon, Dimitri Kourakov, a animé une conférence dans les locaux de la chancellerie de ce pays d’europe de l’Est au cours de laquelle le diplomate a fait le bilan des 12 derniers mois de  coopération entre les deux pays.

GABON LIBREVILLE

Lors de cette rencontre avec les hommes et femmes de média, le représentant de la fédération de Russie au Gabon s’est félicité de l’évolution croissante de la coopération entre son pays et le Gabon dans les domaines économique, éducatif et culturel. Il faut dire qu’en 2018, les deux pays ont célébré les 45 ans de l’établissement de leurs relations diplomatiques.  

Des relations d’ailleurs marquées cette année par la rencontre au Kremlin entre le Chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba et le président russe Vladimir Poutine. Le diplomate a ainsi magnifié l’excellence du dialogue politique bilatérale qui s’est caractérisé par une convergence ou par une similarité des approches sur la plupart des questions régionales et internationales, notamment en ce qui concerne le renforcement de la sécurité, de la paix et du développement de l’Afrique.

Au nombre des sujets abordés lors de cette rencontre, la question des échanges commerciaux entre le Gabon et la Russie qui selon l’ambassadeur a contenu une pente positive même si leur volume reste encore trop modeste.

Ainsi, selon les statistiques officielles russes pour la période de janvier à novembre 2018, l’exportation de la Russie au Gabon se chiffre à 6,6 millions de dollars. Principalement le Gabon a importé des produits minéraux ( pétrole et produits pétroliers) 49%; aliments d’origine végétale (graminées) 31,1% et aliments d’origine animale 7,3%, y compris viandes et abats comestibles;  96%.La Russie quant à elle a importé du Gabon pour la somme de 89 millions de dollars en minerais de manganèse et leurs concentrés, soit 99.9% pour un poids total de 266. 000 tonnes.

Dimitri Kourakov a indiqué qu’il est nécessaire de croître le volume de ces échanges, signalant au passage que plusieurs entreprises russes s’intéressent  à la coopération jugée avantageuse avec le Gabon. Le domaine pétrolier présente un intérêt particulier pour les investissements, c’est le cas de la société « Zarubezhneft » qui a entamé des négociations avec les autorités gabonaises.

Sur le plan éducatif, le diplomate a salué la tendance positive des échanges. Il a indiqué que  chaque année le gouvernement russe octroi aux citoyens gabonais des bourses d’études dans les établissements russes de l’enseignement supérieur. Depuis le début de cette coopération , la Russie a déjà formé 450 spécialistes.

L’un des événements marquant qu’à connu la Russie est sans conteste l’organisation de la Coupe du monde de football. Pour l’occasion, l’ambassade, en collaboration avec d’autres chancelleries, les autorités gabonaises et quelques sponsors, a organisé un tournoi de football au bénéfice des élèves des établissements scolaires publics de Libreville. Sur le plan culturel, l’ambassade de Russie a organisé trois expositions de peintres russes. 7 oeuvres ont été offertes comme don au Gabon pour faire partie de la collection du futur Musée des arts contemporains de Libreville.

Laissez votre commentaire