Dieudonné Minlama Mintogo : «Cessons de faire du Sida un tabou !»

Dieudonné Minlama Mintogo, Président d’Ensemble Pour la République © D.R

A l’occasion de la Journée mondiale du Sida, l’ancien candidat à la présidentielle du 27 août 2017, Dieudonné Minlama Mintogo, a rendu public une déclaration, en guise de coup de gueule que nous publions in-extenso.

Aujourd’hui c’est la Journée  mondiale de lutte contre le SIDA. Cette maladie  tue encore six (6) Gabonais par jour. Chaque année 5000 nouvelles personnes sont contaminées. Les conséquences sont effroyables dans nos familles et sur notre économie. Les jeunes continuent à être les principales victimes.

Le pire, c’est le regard que  nous avons de cette maladie et de ceux qui en souffrent. Plusieurs compatriotes, malades, continuent à se cacher, à ne pas se faire soigner.  Ils sont incapables, quand ils n’ont pas simplement honte,  d’affronter le jugement et le regard de l’entourage. 

Nous devons vaincre cette maladie. Notre victoire sur le SIDA doit d’abord être psychologique. Nous devons cesser de faire du SIDA un tabou. Nous devons considérer le SIDA comme les autres maladies : le paludisme, le diabète, l’hypertension… C’est à partir de ce moment que nous prendrons une revanche sur elle. 

Oui, il est désormais possible de vivre décemment  avec le VIH. La science a fait d’énormes progrès. Le Gabon et la communauté internationale mettent des moyens conséquents à la disposition des malades. C’est à la communauté de faire sa part du travail. 

J’appelle toutes les forces vives de la nation (confessions religieuses, ONG, Associations, artistes, personnalités, presse …) à une mobilisation citoyenne  pour livrer un combat psychologique contre le SIDA.  Cessons de faire du SIDA un tabou !  Ensemble et unis sur la cause, nous vaincrons !

Laissez votre commentaire

Laisser un commentaire