Dieudonné Minlama : «Le projet de révision constitutionnelle demeure fidèle aux recommandations du Dialogue»

Dieudonné Minlama, président d'Ensemble pour la République © GMT

Le vendredi 24 novembre dernier, au cours d’une déclaration de presse qu’il a tenu à Ancienne Sobraga, dans le 2ème arrondissement de Libreville, le président d’Ensemble pour la République, Dieudonné Minlama Mintogo est entre autre revenu sur le projet de révision constitutionnel. A ce propos, il rappelé que ce dernier demeure fidèle aux recommandations du Dialogue politique organisé en avril et mai 2017.

Saluant de prime abord, le patriotisme de la délégation de la majorité qui a su reculer sur certaines positions stratégiques  au nom de l’intérêt général, Dieudonné Minlama Mintogo a dit être fier d’avoir apporté sa modeste contribution à l’écriture de cette nouvelle page de l’histoire commune de notre pays. «J’estime que ce dialogue a été une réussite. Notre démocratie sort  renforcée. Notre Etat  de droit plus affermi. Notre système électoral s’est considérablement amélioré»; a-t-il précisé.

Abordant la question du projet de révision constitutionnelle soumis au parlement par le gouvernement, le leader d’Ensemble pour la République a pris la mesure ce débat d’importance qui engage l’avenir de notre pays. «Je n’ai d’autres ambitions que de contribuer au raffermissement de la démocratie et à l’amélioration de notre vivre ensemble. J’entends m’investir pour éviter que notre pays ne retombe dans les affres du passé. J’espère poser les vraies questions sans arrière-pensées ni faux-fuyants»; a-t-il confié.

Pour rappel, la Constitution a été suggérée, s’agissant entre autres, de la durée des mandats politiques et le mode de désignation, la durée du mandat des membres de la Cour Constitutionnelle et les missions de celle-ci, les rapports entre l’exécutif et le parlement, au sein de l’exécutif avaient également été abordés y compris la réforme de la justice.

A la lecture du projet de révision constitutionnel adopté par le gouvernement le 28 septembre dernier et soumis à l’assemblée nationale et au sénat, Dieudonné Minlama Mintogo a souligné que «celui-ci demeure fidèle aux recommandations du Dialogue politique.»; a-t-il précisé.

Laissez votre commentaire