Didjob Divungui Di Ndinge, désormais président légitime de l’ADERE

Didjob Divungui Di Ndinge président légitime de l'ADERE © D.R

Aux termes d’un arrêt de la Cour d’appel de Libreville, datant du 3 septembre dernier, la présidence l’Alliance démocratique et républicaine (ADERE), a été reconnu à Didjob Divungui Di Ndinge, ancien vice-président de la République. Il est désormais le président légitime de cette formation politique ancrée dans l’opposition et au sein de la Coalition pour la nouvelle république.

L’extrait de la décision rendu public par Gabon actu précise : « Statuant publiquement contradictoirement en matière civile et en dernier ressort; En la forme: Déclare recevable l’appel principal interjeté par sieurDidjob Divungui Di Ndinge; Déclare également recevable l’appel incident interjeté par sieur Moussavou Florentin; Au fond: Infirme le jugement du 08 Mai 2015 (rendu par le tribunal de Première Instance de Libreville, statuant en matière civile) en toutes ses dispositions », précise l’arrêt.

Ainsi, plus de confusion ni de tendances au sein de cette formation politique. La  Cour d’Appel de Libreville a tranché en faveur de l’opposant Didjob Divungui Di Ndinge. Elle le reconnaît comme le légitimité et vrai le leader du parti. Son rival Florentin Moussavou, ancien ministre de l’Education nationale a été débouté et condamné aux dépens.

Une décision de la Cour d’appel dont s’est félicité le désormais président légitime de l’ADERE, Didjob Divungui Di Ndinge :  «Pour nous, militantes et militants de l’ADERE, pour nos compatriotes et pour l’opinion internationale, ce contentieux est définitivement vidé et la confusion sciemment entretenue pendant près de trois ans, a désormais vécu», a-t-il confié lors de son discours d’ouverture du 3ème Conseil national dudit parti.

Laissez votre commentaire