dimanche,20 septembre 2020
Accueil A La Une Didier Ibrahim Ndong: «désormais je veux être bon jusqu’à la fin de...

Didier Ibrahim Ndong: «désormais je veux être bon jusqu’à la fin de ma carrière»

Après une saison sans jouer, le jeune international gabonais Didier Ibrahim Ndong s’est vu proposer un nouveau challenge du côté de l’En avant Guingamp. Lors de sa présentation à la presse, le milieu de terrain a répondu à quelques questions, en affirmant notamment vouloir désormais  « être bon jusqu’à la fin de ma carrière ».

C’est un Didier Ndong sans langue de bois qui s’est exprimé, affirmant d’entrée « Je recommence tout à zéro ». Après une saison sans jouer liée à de nombreuses péripéties, le milieu de terrain de 24 ans, s’est dit désireux « de se donner à 100 % », se fixant « la mission d’aider le club à valider son ticket pour la Ligue 1 ».

Conscient que ce nouveau défi a mis du temps à se dessiner, il a tenu « à remercier le président Bertrand Desplat et le coach Jocelyn Gourvennec », pour notamment avoir « cru en lui et s’être battu pour l’avoir ». Car, faut le rappeler, les dirigeants anglais ne souhaitaient pas faciliter la tâche, à un joueur qui leur aura coûté 20 millions d’euros.

Sur le plan (extra)sportif, Didier Ndong a tenu à clarifier les choses « J’ai passé dix-huit mois à Lorient, j’arrivais du CS Sfaxien. Je pense que mon adaptation à la France n’était pas finie quand je suis parti (…) Mon transfert à Sunderland n’était pas vraiment de ma volonté », avant d’ajouter « Ma première saison s’est bien passée en Angleterre. Sur le plan du jeu, il n’y avait pas de problème. Mais il y avait un défaut de langue et je n’avais pas assimilé les bons comportements à avoir en Europe ».

Lucide quant à son expérience mitigée en Angleterre, le milieu de terrain a indiqué « Il y a beaucoup de choses que je ne maîtrisais pas, le club est descendu deux fois de suite et ça a commencé à jaser autour de moi », et de conclure « Je n’étais pas conscient de la valeur de mon transfert (…) je suis content d’arriver à Guingamp. Il n’est pas trop tard pour franchir le palier qu’on me prédisait, je n’ai que 24 ans ».

Celui qui affirme désormais « vouloir être bon jusqu’à la fin de sa carrière et que les envies personnelles passeront après », a donc au cours de cette conférence de presse, fait preuve d’une très grande maturité, à mille lieux du joueur impulsif et immature souvent dépeint. Il sait désormais « à quel point il est important dans le pays et dans la société gabonaise ».

Impressionnant dès « ses premiers entraînements, Didier Ndong a impressionné par son abattage », le joueur de 24 ans se dit néanmoins  « encore très juste pour prétendre à une place dans le groupe ». En outre, l’international gabonais indique avoir « profiter de cette mauvaise passe pour faire son autocritique », qui de son propre aveu « lui aura permis de grandir ».

Laissez votre commentaire

Global Media Time Gifpx
Ladji Nze Diakitéhttp://www.gabonmediatime.com
Titulaire d'un Master en Audit, Contrôle de Gestion et aide à la Décision, passionné de journalisme, j'analyse au quotidien l'actulaité économique du Gabon et du continent Africain ainsi que l'actualité sportive.
Street 103 Gabon Gmt