La diaspora gabonaise grande absente des échanges avec Emmanuel Macron

Gabon Gabonmediatime 13 (37)
le président ghanéen Nana Akufo-Addo et Emmanuel Macron © D.R.

Ce jeudi 11 juillet 2019 le  président français Emmanuel Macron tient un grand débat avec les diasporas africaines au palais de l’Elysée. Si durant cet échange,  de nombreux étudiants, chefs d’entreprises et personnalités connues Africains, binationaux ou afrodescendants ont pris part, les membres de la diaspora gabonaise semblent être les grands absents de ces deux heures d’échanges.  

GABON LIBREVILLE

Cette démarche qui vise à redorer l’image des relations entre la France et l’Afrique réuni autour du chef de l’Etat français et  le président ghanéen Nana Akufo-Addo, grand invité de cette rencontre, les africains de la diaspora. Un grand débat qui selon l’Elysée se veut être un espace d’échange « libre », « spontané », et « le plus vivant possible »

Cette rencontre qui est agrémentée d’un exercice de questions-réponses d’au moins deux heures, modéré par la journaliste franco-camerounaise Élizabeth Tchoungui et diffusée en direct sur la chaîne d’information en continue France 24. Si on peut saluer la présence de près de 350 personnes – connues ou anonymes – issues des «diasporas africaines», ainsi qu’une cinquantaine d’élus et de représentants d’associations, on peut déplorer l’absence de la diaspora gabonaise. 

Très actifs chaque samedi sur la place du Trocadéro, les membres de la diaspora gabonaise donnent  de la voix depuis plusieurs années concernant la situation politique au pays, mais semblent peu enclins à participer à ce grand rendez-vous qui aurait permis de faire connaître le cas du Gabon auprès de l’opinion française. 

Laissez votre commentaire