Dialogue politique / Phase citoyenne: chamaillerie autour des enveloppes qui doivent être octroyées aux participants

La sérénité n’était semble t-il pas au rendez-vous lors des travaux de la phase citoyenne du dialogue prôné par Ali Bongo, notamment dans le panel 3 qui avait pour thème la “modernisation de la vie publique”. En effet, des échanges houleux autour des perdiems que devraient recevoir les participants ont eu lieu entre les co-présidents et quelques panélistes.

Lors des travaux du panel 3 consacré à la modernisation de la vie publique, les débats ont connu quelques soubresauts dus, notamment à la volonté de certains panélistes de connaître le montant des perdiems qu’ils percevront au terme de la série de présentation de leurs communications. Une situation qui a contraint les les co-présidents, Wilfried-Erisco Mvou Ossialas, Jules-Esdras Mouhouloulou, à suspendre les travaux pendant plus d’une heure, afin d’aller recueillir l’information auprès des membres du bureau du dialogue politique.

Après confirmation par un officiel, il en est ressorti que les représentants d’associations et d’organisations syndicales recevront 1.000.000 de FCfa, tandis que les personnalités politiques non parties prenantes, se verront attribués une enveloppe de 500.000 Fcfa. C’est donc une fois en possession de ces informations, que la sérénité a regagné les membres de ce panel. Toutefois, on a déploré que dès la reprise des travaux, plusieurs participants invités à prendre la parole ont manqué à l’appel.

Laissez votre avis