Dialogue national : remise du rapport préparatoire à Ali Bongo

Le Premier ministre, Emmanuel Issoze Ngondet, a procédé ce jeudi 02 février à la remise du rapport général des travaux du Comité ad hoc paritaire chargé de préparer l’organisation du dialogue national politique à Ali Bongo. Ce comité ad hoc réunissant majorité et opposition avait pour mission de discuter des différents thèmes qui doivent être abordés lors du dialogue national inclusif.

C’est en présence des différents membres du Comité ad hoc, notamment Pierre Claver Maganga Moussavou et René Ndemezo’o Obiang représentant l’opposition, mais aussi de Faustin Boukoubi et de Hervé Patrick Opiangah représentant la majorité, que le Premier ministre  a remis le rapport final dudit comité à Ali Bongo.  Ont pris part à la rédaction de ce rapport, une soixantaine de personnalités des partis politiques de la majorité et de l’opposition. La mise en oeuvre  de ce rapport obéit à un certain nombre d’exigences. Elle permet également de faire des propositions qui seront débattues lors de la deuxième phase du dialogue national politique.

Ainsi, quatre thème seront abordés lors de cette rencontre qui devrait tenter d’apaiser les tensions nées de l’élection présidentielle du 27 août 2016, il sera aussi question de la réforme des institutions, de la consolidation de l’état de droit, de la modernisation de la vie politique et enfin de la consolidation de la paix et la cohésion sociale.

s’exprimant au cours de cette cérémonie, Ali Bongo a exprimé son satisfecit et a indiqué qu’il lira «avec soin ce rapport» et conviera «toute la classe politique à ouvrir ce dialogue et passer ensuite à la deuxième phase». Par ailleurs, il a estimé que les gabonais dans leur ensemble attendent de ce dialogue non seulement «des propositions concrètes et réalistes mais surtout qui consacrent l’état de droit et la paix qui doit régner dans notre pays».

Emmanuel Issoze Ngondet a enfin indiqué que ce rapport  a été adopté de manière unanime démontrant ainsi que l’ensemble de la classe politique gabonaise est favorable à une sortie de crise effective.

Laissez votre avis