Dialogue national pour l’alternance : Ouverture des ateliers thématiques  

Démarré sur une messe en hommage aux victimes des violences post-électorales, le dialogue national pour l’alternance (DNPA) porté par Jean Ping se poursuivra tout au long de cette semaine avec en clôture un les résultats du Dialogue national pour l’alternance à l’occasion d’un grand meeting populaire.

Les journées du mardi 20 et du mercredi 21 décembre seront consacrées, comme l’indique aux travaux dans les cinq (5). L’atelier n°1 porte sur « La revendication et la réaffirmation de la victoire de Jean PING ».  ll  s’agira comme l’a précisé, Paul Missambo, présidente du Comité d’organisation  « de confirmer le refus du coup d’État militaro-électoral et de revisiter les évènements qui se sont produits afin de faire la démonstration que le pouvoir d’Ali Bongo est tout aussi illégitime qu’illégal ».  

L’atelier n°2 porte sur « La crise post-électorale ». Rappelant qu’il y a des responsables du drame que notre pays vient de vivre et que des responsabilités sont à dégager, afin que plus jamais au Gabon une telle situation ne survienne. Pour la présidente du Comité d’organisation « Il s’agira, au sein de cet atelier, de proposer la démarche la mieux adaptée afin de permettre aux Gabonais de renouer avec leurs lois, leurs institutions, leurs administrations et leurs forces de défense et de sécurité. Il faudra, avant toute chose, envisager comment organiser la résistance qui conduira à la libération de notre pays.» a-t-elle précisé.

«La Gouvernance, en relation avec les réformes politiques et institutionnelles, la gestion économique et sociale du pays » seront en débat au niveau de l’atelier n°3 avec pour objectif, la proposition d’un programme commun de gouvernement sur la base des programmes présentés par Jean PING, Casimir OYE MBA, Guy NZOUBA NDAMA, Léon Paul NGOULAKIA et Roland Désiré ABA’A MINKO.

L’atelier n°4 qui porte sur « Les crises sociales, notamment en ce qui concerne la santé, l’éducation, l’emploi et le logement » permettra aux représentants des différents syndicats de faire le diagnostic de la situation et de formuler des propositions crédibles et audacieuses, pour sortir le pays de la crise dans ces différents secteurs.  

L’atelier dédié à la «La libre expression » quant à lui, va permettre à chaque citoyen de s’exprimer sur le sujet de son choix et apporter sa contribution à la construction de la Nouvelle République.

S’en suivront, les séances plénières pour les restitutions des travaux de ces assises le jeudi 23 décembre puis un grand meeting populaire le vendredi 23 décembre 2016 au cours duquel, Jean Ping présentera, les résultats du Dialogue national pour l’alternance.

Laissez votre avis