Dialogue national pour l’alternance : les débats autour des ateliers constructifs

C’est avec la participation d’un parterre de fonctionnaires, des retraités, des cadres, des étudiants, des leaders syndicaux et politiques, des membres de la société civile et des chômeurs que les ateliers présidés par les différents leaders politiques ont pu commencer.

Répartis  sur cinq principaux thèmes dont: la   revendication  et la réaffirmation de  la  victoire  de  Jean  Ping (atelier 1),  la  crise  post  électorale (Atelier 2), la  gouvernance en  relation  avec  les  réformes  politiques  et  institutionnelles, la gestion économique  et  sociale  du  pays (Atelier 3) ,  les  crises  sociales,  notamment  en  ce  qui  concerne  la  santé,  l’éducation,  l’emploi et  le  logement (atelier 4) et l’expression libre (atelier 5 ), ont été longuement animés par les débats houleux entre participants.

L’objectif premier de ces différents ateliers étant de diagnostiquer les maux qui accablent la société gabonaise dans sa généralité puis de proposer quelques pistes de solutions, les présidents des ateliers et les participants ont opté pour une réflexion collective qui débouchera, après ce dialogue historique, sur des actions durables.

Tout au long des ateliers qui ont débuté ce jour, les participants soumettront des propositions, après  critiques, qui constitueront le rapport final de ces assises.

Laissez votre avis