Dialogue national inclusif : Dynamique unitaire décline l’offre d’Ali Bongo

© Gabon Media Time

En marge de la Consultation nationale de la société civile en préparation de l’examen périodique universel (EPU), sur la situation des droits de l’Homme au Gabon, organisée le jeudi 16 février à l’Hôtel Ngonemono, Simon Ndong Edzo, Délégué général de Dynamique unitaire, est succinctement revenu sur le dialogue national inclusif. Il a rappelé à l’assistance que Dynamique unitaire avait décliné l’invitation d’Ali Bongo faite par le biais du Premier ministre Issoze Ngondet.

S’exprimant durant cette rencontre initiée par les organisations de la société civile, Simon Ndong Edzo, le délégué général de Dynamique unitaire est revenu sur la situation dans le secteur de l’éducation nationale, mais aussi sur la position sur sa confédération syndicale sur le dialogue politique dont les travaux de la Commission ad-hoc se sont ouverts le mercredi 15 février dernier.

Sur ce dernier sujet, Simon Ndong Edzo, a évoqué l’invitation à participer au dialogue inclusif formulée par le premier ministre Emmanuel Issoze Ngondet, qui souhaitait voir la confédération syndicale s’impliquer pleinement dans ces futurs assises qui seront le cadre propice pour apporter des solutions à la crise multiforme que traverse le pays.

Simon Ndong Edzo, a fustigé cette démarche en soulignant que jusqu’à présent sur les 54 partis politiques que le gouvernement dit être prêts à participer au dialogue inclusif, aucune organisation de la société civile n’a été consultée pour prendre part à ces assises. Toute chose qui a contraint la Dynamique unitaire, dans une correspondance adressée au Premier ministre Issoze Ngondet de décliner l’offre de participer à ce dialogue. Il paraît donc évident que ce dialogue national voulu par Ali Bongo ne se fera pas avec toutes les composantes de la société gabonaise.

Laissez votre avis