Dialogue national : Ali Bongo met en place une Commission Majorité-Opposition

Ali Bongo Ondimba D.R

Annoncé pour se tenir après la Coupe d’Afrique des nations, le dialogue national inclusif et sans tabou voulu par Ali Bongo Ondimba pour apaiser le climat politique et réformer les institutions, amorce une nouvelle tournure.  D’après Gabonactu.com un «décret présidentiel» créérait, «une commission paritaire (majorité et opposition)» dont la mission serait de préparer cette rencontre politique.

La composition de cette Commission dite «paritaire», nous rapporte nos confrères serait de 40 membres, «20 commissaires pour la majorité et 20 autres pour le compte de l’opposition» et qu’ «Il est clair que certaines grosses légumes de l’opposition seront dans cette commission».

Cependant, Gabonactu.com nous confie qu’il n’a pas été fait mention de la confirmation de la participation de la société civile au futur dialogue dont l’un des enjeux est de savoir qui, parmi les ténors de l’opposition y participera.

Pour l’heure, l’Union nationale qui célébrait ce samedi 11 février son 7ème anniversaire a réaffirmé son engagement aux côtés de Jean Ping, qui était présent pour la circonstance accompagné de Guy Nzouba Ndama, Léon Paul Ngoulakia, Désiré Aba Minko, Jean Eugène Kakou Mayaza et bien d’autres. Du côté de la majorité présidentielle pour l’émergence, les consultations se poursuivent, la création de cette Commission paritaire est certainement une des étapes vers sa tenue effective.  

© Crédit photos : LePoint.fr

Laissez votre avis