mardi,30 novembre 2021
AccueilA La UneDéveloppement durable: le Gabon fait son grand retour dans l’ITIE

Développement durable: le Gabon fait son grand retour dans l’ITIE

Ecouter cet article

Un peu plus de huit ans après l’avoir quitté, le Gabon vient de faire son grand retour dans l’Initiative pour la transparence dans les industries extractives (ITIE). Engagé dans ce processus de réintégration depuis quelques mois sous la houlette de Léontine Tania Oyouomi Loumbou Bibey, le Gabon vient donc d’obtenir son ticket retour de la part du conseil d’administration de l’organisation qui a confirmé ce 21 octobre 2021, sa ré-adhésion.

Regroupant jusqu’à ce mercredi un peu plus d’une cinquantaine de pays à travers le monde, l’Initiative pour la transparence dans les industries extractives (ITIE), organisation internationale à but non lucratif et de droit norvégien, comptera à nouveau le Gabon dans ses rangs. C’est ce qui ressort d’une lettre d’Helen Clark, présidente de son Conseil d’administration, adressée ce 21 octobre au président de la République gabonaise, Ali Bongo Ondimba.

En effet, consciente des efforts colossaux consentis par le Gabon pour réintégrer cette initiative avec notamment « l’engagement du Gouvernement et le travail préparatoire considérable accompli pour soumettre sa demande de candidature et commencer à mettre en œuvre l’ITIE », le Conseil d’administration a donc « reconnu que la mise en œuvre de l’ITIE avait le potentiel d’améliorer la transparence, la redevabilité et de soutenir les objectifs stratégiques en matière d’amélioration de la gestion des finances publiques et du développement durable ».

Une bonne nouvelle pour le Gabon qui sous la houlette de Léontine Tania Oyouomi Loumbou Bibey, responsable du groupement d’intérêt de l’ITIE et de Vincent de Paul Massassa, ministre du Pétrole, avait tout mis en oeuvre pour valider sa candidature en dépit d’un contexte « particulier marqué par la double crise sanitaire et économique (…) » comme l’a d’ailleurs souligné Helen Clark. 27ème pays africain sur les 56 que compte l’ITIE, le Gabon la réintègre donc au meilleur moment.

A noter qu’en tant que membre de cette Initiative créée le 17 juin 2003, le Gabon qui s’arrime ainsi à l’une des conditions fixées par le Fonds lors de la conclusions du nouvel accord au titre du MEDC, s’engage à renforcer la transparence dans la chaîne de valeur des industries extractives des contrats aux licences notamment, et sera désormais tenu de publier les informations requises au plus tard le 21 avril 2023.

Laissez votre commentaire

Ladji Nze Diakitéhttps://www.gabonmediatime.com
Titulaire d'un Master en Audit, Contrôle de Gestion et aide à la Décision, passionné de journalisme, j'analyse au quotidien l'actulaité économique du Gabon et du continent Africain ainsi que l'actualité sportive.
Pub_Moov Money BGFIBank
Enami Shop