Deux mois de salaires impayés pour les sénateurs

La crise conjoncturelle que traverse le pays semble n’épargner personne. En effet, les sénateurs sont privés de salaire depuis deux mois, nous rapportent nos confrères de Gabonactu, alors que la rentrée parlementaire interviendra dans quelques semaines. Une situation qui provoque déjà des grincements de dents au sein de l’institution.

Ainsi, contrairement aux députés, les membres de la Haute chambre du parlement sont confrontés à une véritable traversé du désert qui dure depuis deux mois.

Les 102 membres de l’institution constitutionnelle sont privés de salaires depuis près de deux mois, sans que l’Etat ne s’en émeut. En principe, ceux-ci sont rémunérés  à 1,700 million de Fcfa par mois. Ils ont également droit à 5 millions de frais d’intercession (vacances parlementaires), pour leur permettre de faire des comptes rendus parlementaires dans leurs circonscriptions électorales respectives.


Une situation qui suscite déjà le courroi chez certain d’entre eux, et laisse planer des tensions lors de la rentrée parlementaire devrait intervenir le premier mardi du mois de septembre prochain. Il faut noter que cette prochaine session sera consacrée au vote des textes de loi issus du dialogue politique national organisé par Ali Bongo.

Laissez votre avis