Deux adolescents se retrouvent au fond d’une tombe à Lalala

La célébration de la Toussaint au Gabon est souvent liée à plusieurs faits insolites. Ainsi, deux jeunes adolescents se sont  retrouvés malencontreusement au fond d’une tombe au cimetière de Lalala dans le 5ème arrondissement de Libreville.

Les faits se sont déroulés le 1er novembre 2017. En effet, le jeune garçon et celle qui semblerait être sa soeur, se sont rendus au cimetière de Lalala avec leur famille pour prendre soin de la dernière demeure d’un de leurs proches. Le quotidien l’Union a précisé que «Les deux adolescents, faute d’espace entre les sépultures, se sont retrouvés, malgré eux, sur la surface d’une tombe voisine », qui a fini par céder sous le poids des jeunes gens. Apeurée, la foule s’est toutefois massée pour les sortir de la tombe.

Un événement qui a sûrement dû faire froid dans le dos aux personnes présentes mais qui devrait surtout interpeller les pouvoirs publics quant à la question de la surcharge des cimetières à Libreville. C’est un fait, les cimetières sont de plus en plus remplis poussant parfois les visiteurs à marcher sur les tombes des défunts, il se pourrait même que les tombes s’entassent poussant certaines famille à discuter une même tombe  avec d’autres.

Pour rappel, le 1er novembre est une journée au cours de laquelle l’Église catholique latine honore tous les saints.

Laissez votre commentaire

Laisser un commentaire