Dette publique : 3260 milliards de Fcfa à la fin du premier semestre 2016

Selon un rapport provenant de la direction générale de la dette, et repris brièvement par le site le nouveau Gabon, le montant de la dette publique gabonaise a atteint le chiffre astronomique de 3260 milliards de Fcfa à la fin du premier semestre 2016. Un niveau littéralement supérieur à la dette publique à la fin 2015.

En constante augmentation au premier semestre 2016, l’encours de la dette s’est situé à 93,769 milliards de Fcfa. Cette croissance observée est due entre autre à la forte mobilisation des emprunts intérieurs. De manière plus détaillée, au 30 juin 2016, le montant de la dette publique était constitué de 2860,474 milliards de Fcfa de dette extérieure et de 398,955 milliards de Fcfa de dette intérieure.

Par ailleurs le rapport de la direction générale de la dette indique que  le stock de la dette extérieure a diminué de 23,971 milliards de FCFA dû exclusivement à la chute du cours du dollar américain entre les deux dates. Tandis que le stock des engagements intérieurs progresse de 117,768 milliards de Fcfa à la suite de l’importante levée de fonds par appel public à l’épargne effectué courant juin 2016.

En outre , le nouveau Gabon nous dresse le panorama de cette dette plus en détail, ainsi, l’encours de la dette extérieure comprend 0,577 milliard de Fcfa de dettes garanties et 2 859,897 milliards de Fcfa  de dettes directes et se répartit de la manière suivante 703,285 milliards de Fcfa de dettes bilatérales ; 501,959 milliards de Fcfa de dettes commerciales ; 1 290,525 milliards de Fcfa de dettes envers le marché financier international et 364,706 milliards de Fcfa de dettes multilatérales. Quant à l’encours de la dette intérieure, il se décompose de 62,317 milliards de Fcfa de dettes moratoires ; 35,725 milliards de Fcfa de dettes divers et ; 300,913 milliards de Fcfa de dettes sur le marché financier régional.

Laissez votre avis