Dette : Le Club de Paris somme le Gabon de payer ses arriérés de 200 milliards de Fcfa

© D.R

La situation d’endettement dans laquelle se trouve le Gabon semble devenir de plus en plus inquiétante, ceci malgré les assurances du gouvernement qui dit s’atteler à éponger sa dette auprès des bailleurs de fond et des opérateurs économiques. Pour preuve la pression mise sur les autorités de la part du Club de Paris qui exige le paiement d’arriérés de 204 milliards de Fcfa.

Ainsi, selon le site Direct Infos Gabon, Le Club de Paris aurait adressé une correspondance le 20 octobre 2017 au gouvernement gabonais dans laquelle, il exigeait le paiement des arriérés de sa dette s’élevant à près de 350 millions de dollars soit 204 milliards de Fcfa.

Cette mise en demeure intervient au moment où le Gabon a obtenu du Fond monétaire internationale (FMI) un appui budgétaire pour soutenir son Plan de relance économique. Depuis lors, les arriérés du pays auprès de ses créanciers internationaux auraient significativement grimpé, passant de près de 67 milliards de Fcfa à 204 milliards de Fcfa.

Une situation qui pourrait remettre en cause les futurs décaissements du Fonds monétaire international au profit du Gabon promis pour cette fin d’année.

Dans le même ordre d’idée la Banque mondiale chercherait des assurances auprès du FMI sur la crédibilité de la mise en œuvre du PRE avant de lui octroyer, dit-on, un prêt de 100 milliards de Fcfa dès le mois de décembre prochain.

Laissez votre commentaire

Laisser un commentaire