Dette intérieure: la CPG propose de nouvelles solutions

© Gabonreview

Ce mercredi 11 avril 2018, Alain Ba Oumar, président de la Confédération patronale gabonaise (CPG), devrait rencontrer le premier ministre, Emmanuel Issoze-Ngondet à la primature, avec l’objectif de lui proposer un nouveau plan d’apurement de la dette intérieure. Cette proposition devrait si elle est approuvée, venir en soutien à celle du Club de Libreville, rapporte Direct Infos Gabon.

Fruit d’une longue réflexion entre le président de la CPG et ses collaborateurs, ce nouveau plan d’apurement de la dette intérieure vise entre autre à proposer au gouvernement, une solution alternative pour le règlement de la deuxième tranche de 150 milliards de Fcfa. La CPG par cette initiative, veut compléter les dispositions prises par le Club de Libreville et ainsi offrir au gouvernement «une solution complémentaire au dispositif annoncé», a indiqué son président.

Condition sine qua none, à la sortie de crise socio-économique qui frappe de plein fouet le pays, le règlement de la dette intérieure si il est effectif, permettrait d’entrevoir de jours meilleurs, même si il faudrait en plus faire quelques ajustements.

Représentant plus de 75% des contributeurs globaux du secteur privé au Produit Intérieur Brut (PIB) du Gabon, la CPG est une vraie force de proposition, qui pourrait apporter des solutions réelles et adaptées.

Laissez votre commentaire

Laisser un commentaire