Dette : 1472 milliards, sur la période 2017-2019

Le trésor public gabonais © D.R

La direction général de la dette (DGD) a rendu publique ses perspectives d’endettement pour la période 2017-2019. Ainsi, pour cette période, la stratégie d’endettement serait marquée par une forte présence du pays sur le marché de la dette pour la période 2017-2019. Le gouvernement prévoit un plafond de nouveaux emprunts à 1472 milliards de Fcfa.

GABON LIBREVILLE

« Les engagements d’un niveau appréciable seront principalement contractés auprès des partenaires financiers bilatéraux, multilatéraux et commerciaux classiques. Une intervention de taille minimale est prévue sur le marché financier international. De même, le Gabon maintiendra sa stratégie visant son positionnement en tant qu’émetteur de référence sur le marché financier de la Communauté économique et monétaire d’Afrique centrale », souligne le rapport sur la stratégie d’endettement publié par la DGD.  

De manière plus  détaillée, le plafond des nouveaux engagements cette année 2017 sera de 659 milliards de Fcfa. Il comprendra 559 milliards de Fcfa d’emprunts extérieurs et 100 milliards de Fcfa d’engagements intérieurs, soit respectivement 84,8% et 15,2% des montants sollicités. Ces emprunts seront constitués de prêts extérieurs classiques et d’emprunts obligataires régionaux.

Pour 2018, le plafond des emprunts se chiffrera à 484 milliards de Fcfa. Ces derniers seront constitués de 384 milliards de Fcfa d’engagements extérieurs et de 100 milliards de Fcfa d’engagements intérieurs, soit respectivement 79,3% et 20,7% du total des prêts.

Par ailleurs, pour l’année 2019, les nouveaux engagements seront fixés à 329 milliards de Fcfa. Ils seront composés de 229 milliards de Fcfa d’emprunts extérieurs et 100 milliards de Fcfa d’emprunts intérieurs, soit respectivement 69,6% et 30,4% du montant global des nouveaux engagements.

Laissez votre commentaire