Des investissements égyptiens pour redynamiser la Sucaf

Lancée dans une politique de diversification et d’industrialisation de son économie en vue de dynamiser ses exportations, le Gabon entend opter pour la coopération sud-sud. C’est dans cette optique que le gouvernement gabonais, profitant de la visite de travail du président égyptien, Abdel Fattah Al-Sissi, a procédé à la signature d’un accord de partenariat dans le secteur de l’agroalimentaire, qui constitue un secteur en pleine croissance.

Ainsi, l’accord signé entre les deux parties concerne un probable investissement dans la Sucaf filiale de Somdiaa qui produit actuellement 27 000 tonnes de sucre par an. À travers cet accord, l’entreprise pourrait accroître sa productivité et répondre à la demande locale qui s’élève à 35 000 tonnes par an.

Il faut noter que l’Egypte figure parmi les plus grands producteurs africains de sucre, ce qui pourrait constituer un avantage indéniable pour ce secteur, alors que le déficit de 8000 tonnes supplémentaires qui comble le marché national proviennent de l’étranger.

Laissez votre avis