Des étudiants en théologie islamique menacent de faire des révélations sur l’Imam Ismael Osseni Ossa

Le Président du Conseil supérieur des affaires islamiques du Gabon (CSAIG), Ismael Osseni Ossa @ GMT

À la veille de la célébration de l’Aïd El Kebir, le climat au sein de la communauté musulmane semble quelque peu tendu. En effet, selon nos confrères du site Gabonactu, une centaine d’anciens étudiants gabonais en théologie islamique de l’université islamique de Médine du Royaume d’Arabie Saoudite de retour au pays il y a près de deux ans,  sont en colère contre le Président du Conseil supérieur des affaires islamiques du Gabon (CSAIG),  Ismael Osseni Ossa.

Ainsi, il est reproché au puissant  imam de la grande mosquée Hassan II de Libreville, une gestion peu “coranique” des affaires du Conseil, mais aussi que ce dernier se serait plutôt enrichi personnellement au détriment de toute  la communauté  musulmane du Gabon.

Ces étudiants en théologie ont révélé à nos confrères de Gabonactu que l’argent de la subvention accordée par l’Etat Gabonais à l’enseignement privé islamique lui aurait plutôt servi pour s’acheter des voitures de marque et des  villas de luxe à Libreville notamment,  dans les quartiers résidentiels de Batterie 4 dans le premier arrondissement et Akébé ville dans le 3ème arrondissement.

C’est donc fort de ce constat accablant que ce collectif d’anciens étudiants  gabonais en théologie islamique a promis de faire d’importantes révélations fracassantes avant ou pendant  la fête du sacrifice contre  l’imam Ismael Osseni Ossa, indique Gabonactu.

Laissez votre avis