dimanche,25 octobre 2020
Accueil Derniers articles Dépénalisation de l’homosexualité: le pasteur Gaspard Obiang saisit la Cour constitutionnelle

Dépénalisation de l’homosexualité: le pasteur Gaspard Obiang saisit la Cour constitutionnelle

Le pasteur Gaspard Obiang Obame du ministère évangélique le Son de la Trompette Gabon a saisi la Haute juridiction constitutionnelle gabonaise en contestation de la constitutionnalité de la dépénalisation de l’homosexualité votée et approuvée par les représentations nationales en juin dernier. Une démarche en accord avec les valeurs prônées par les confessions religieuses qui considèrent cette pratique comme acte contre nature. 

C’est certainement à la lumière des valeurs profondes de la civilisation gabonaise et des assuétudes traditionnelles et religieuses qui n’admettent pas l’existence d’une telle pratique dans la société, que le Pasteur Gaspard Obiang Obame du ministère évangélique le Son de la Trompette Gabon a saisi la Cour Constitutionnelle dans le but de faire invalider le retrait de la dépénalisation de l’homosexualité. 

Ce retrait de  la pénalisation de l’homosexualité dans le Code pénal a été fortement rejeté par les confessions religieuses. « Les leaders des communautés pentecôtistes et charismatiques de réveil réaffirment unanimement leur refus catégorique de dépénalisation de l’homosexualité au Gabon sans expression démocratique véritable », avait déclaré le Pasteur Dr. Jude Benjamin Ngouwa durant la conférence de presse tenue mercredi 1er juillet dernier. 

Partant de ce postulat et en conformité avec la vision de l’Eglises, le Pasteur Gaspard Obiang Obame s’est expliqué sur la nature de sa démarche. « Comme vous le savez j’ai introduit une requête aux fins de déclaration d’inconstitutionnalité de la loi portant modification de la loi n°042/2018 du 05 juillet 2019 portant Code pénal, auprès de la Cour Constitutionnelle. Cette requête a été enregistrée au greffe le 2 juillet 2020 », a-t-il indiqué. 

Attendu ce mercredi 8 juillet 2020 à 11 heures par les juges de la Cour Constitutionnelle, l’audition du Pasteur Gaspard Obiang Obame a finalement été reportée sine die. La Constitution en son article 86 (nouveau) dispose « une disposition déclarée inconstitutionnelle ne peut être promulguée ». L’homme de Dieu obtiendra-t-il de la part des juges de la Haute cour la recevabilité de son action voir l’annulation de la dépénalisation de l’homosexualité ? Wait and see. 

Laissez votre commentaire

Pharel Boukikahttp://gabonmediatime.com/
Titulaire d'une Licence en Communication, d'une Licence en Economie et Gestion et d'un Master en droit Privé, mon appétence pour le journalisme est mise en exergue au quotidien à travers mes analyses sur Gabon Media Time dont je suis le Rédacteur en Chef.
Global Media Time Gif 2px
Street 103 Gabon Gmt