mardi,29 septembre 2020
Accueil Derniers articles Dépénalisation de l'homosexualité: c'est « Non » pour Blaise Louembé

Dépénalisation de l’homosexualité: c’est « Non » pour Blaise Louembé

C’est ce qu’a déclaré l’élu du premier arrondissement de la commune de Koulamoutou dans une publication rendue publique sur sa page Facebook officielle quelques minutes après avoir voté. En effet, l’ancien membre du gouvernement, a voté contre le projet de loi visant à dépénaliser l’homosexualité au nom de ses convictions religieuses, son attachement à la constitution et à nos valeurs ancestrales

C’est un secret de polichinelle, le vote relatif à la dépénalisation de l’homosexualité s’est soldé par un échec apparent. Et ce, si on se fie aux dispositions contenues dans le nouveau règlement de l’Assemblée nationale notamment ses articles 77 et suivants qui énoncent que seule la majorité absolue du suffrage valide un projet. 

Ainsi donc, les députés ont insidieusement opté pour un non. Au nombre de ceux qui ont ouvertement exprimé leur désaccord quant à ce projet de loi, il y a le député PDG du 1er arrondissement de Koulamoutou, Blaise Louembé. En effet, le fils de l’Ogooué-Lolo a publié sur sa page officielle Facebook « Je viens d’exprimer mon vote contre la dépénalisation de l’homosexualité », a-t-il déclaré. Suscitant ainsi la fierté de bon nombre de Gabonais qui n’ont pas manqué de le féliciter en commentaires. 

Pour l’ancien ministre des sports cette position ferme contre les pratiques homosexuelles au Gabon est intrinsèquement liée à ses valeurs morales. « Je reste solidaire de tout le reste du texte mais mes convictions religieuses, mon attachement à la constitution et à nos valeurs ancestrales ne me commandent pas d’autoriser ou d’encourager de telles pratiques », a-t-il précisé. 

Par ailleurs, si Blaise Louembé pensait la bataille terminée avec la majorité du scrutin contre ledit projet, il semblerait que l’hémicycle ait opté pour un renouvellement du vote conformément à l’article 78 du règlement susmentionné. « Lorsque le bureau est en désaccord sur le nombre des suffrages exprimés, l’épreuve est renouvelée », est-il expressément prévu. Pour rappel, le résultat du vote avait donné 24 voix contre, 25 abstentions contre seulement 48 pour.

Laissez votre commentaire

Global Media Time Gifpx
Street 103 Gabon Gmt