Départ de Shell : Tentative de conciliation entre l’ONEP et la Direction générale

La vente en cours de Shell-Gabon est à l’origine d’un climat délétère au sein de l’entreprise. Soldées par un  échec, les discussions entamées n’ont pas pu aboutir à un accord, ainsi les employés de Shell-Gabon ont sollicité l’intervention de leur syndicat, l’Organisation nationale des employés du pétrole (Onep) pour la défense de leurs intérêts.

GABON LIBREVILLE

Saisie de l’affaire, c’est dans une adresse référencée ONEP_BN_12/16_495 que le syndicat a immédiatement réagi en déposant le préavis de grève illimitée le 30 décembre dernier auprès du directeur général de l’entreprise. L’Onep a rappelé les préalables d’un retour au calme mais également les différents points de négociations.

Pour apaiser les tensions, Davy Thome Mboumba, inspecteur spécial, a dans une convocation administrative enregistrée N°0267/ MTEFPIJ/ SG / DGTMOE / ISTRAP convoqué la secrétaire nationale chargée de la réglementation, des relations extérieures et de la communication de l’Onep, Madame Guylaine Mboui Zolo Ba-Ndong à une conciliation ce mardi 3 janvier 2017 à Libreville dès 14h dans la salle de réunion de la société Shell.

Une réunion qui a pour but de trouver un terrain d’entente entre les employés et la direction afin de revenir à une sérénité d’antan.

Nous y reviendrons.

Laissez votre commentaire