mercredi,12 août 2020
Accueil A La Une Déclaration de Martin Mabala: Gérard Ella Nguema dénonce «une conspiration de déstabilisation»...

Déclaration de Martin Mabala: Gérard Ella Nguema dénonce «une conspiration de déstabilisation» d’Ali Bongo

La sortie déclaration suspicieuse et qualifiée de tendancieuse par une partie de l’opinion de Martin Mabala, président du groupe parlementaire PDG de l’Assemblée nationale dans laquelle il soutien julien Nkoghe de façon quelque peu maladroite, n’a pas manqué de faire réagir le landerneau politique de la capitale. Le groupement des partis politiques du centre appelé la 3e voie et présidé par Gérard Ella Nguema, est revenu sur cette actualité par le biais d’une déclaration de presse dans laquelle il a fait usage des mots forts en dénonçant ce qu’elle estime être une machination et un complot contre le chef de l’Etat. 

- Advertisement -Global Media Time Gifpx

Martin Mabala a t-il ouvert la boîte de Pandore ? Par sa déclaration, le président du groupe parlementaire PDG de l’Assemblée nationale a donné du grain à moudre aux acteurs politiques de notre pays, à la presse pour en faire ses choux gras, mais surtout à l’opinion de se fendre en interprétations et pour déduction de tous genres. C’est le cas de la 3e voie constituée en groupe de plusieurs partis politiques du centre avec sa tête Gérard Ella Nguema.  

La 3e voie s’est d’abord dabord dite surprise de la sortie de l’honorable Martin Mabala en qualité de président du groupe parlementaire PDG de l’Assemblée nationale, lui qui est resté silencieux face aux « dérives orchestrées par l’ex-Directeur de Cabinet du Président de la République, en violation flagrante des principes constitutionnels qui fondent notre République » mais qui au contraire s’est fermement opposé à la saisine pourtant salutaire de l’honorable « Idriss Firmin NGARI, 1er vice-président de l’assemblée Nationale qui demandait au Gouvernement de surseoir une décision polémique, sur les réformes des critères d’attribution des bourses aux bacheliers gabonais » a t-il rappelé. Comme pour souligner la sortie inopportune mais en même temps ambiguë, d’un homme qui souvent ne brille pas par ses prises de position qui pour la plupart ne servent pas l’interet général. 

Une attitude que le député a du reste confirmée par cette récente sortie et que la 3e voie par le truchement de son président Gérard Ella Nguema ne s’est pas fait prier pour mettre à nouveau en lumière la particularité du groupe parlementaire PDG de l’Assemblée nationale. « Cette fois, il revient avec une déclaration qui fait des injonctions et défiances à l’exécutif et par ricochet au Président de la République, Chef de l’Etat, de maintenir absolument aux fonctions de Premier Ministre, Monsieur Julien Nkoghe Bekale »  a –t-il encore souligné.

Pour la 3e voie, cette sortie de Martin Mabala porte en elle les marques d’une volonté malfaisante et des visées inavouées aux relents de conspiration. Une déclaration qui du reste pousse Gérard Ella Nguema et avec lui les partis qui le suivent à s’interroger. « Au regard des faits, nous sommes tentés de nous poser la question de savoir si les députés du P.D.G ont décidé de faire allégeance au Premier Ministre, et de désavouer le Président de la République » car une telle démarche pour la 3e voie n’aurait qu’un seul but et un seul objectif, celui établissant « une conspiration de déstabilisation de la première autorité hautement pensée ». 

Des interrogations qui semblent légitimes, et une déduction dont l’idée commence à faire du chemin dans l’opinion. La boule puante Mabala ne fait que commencer son oeuvre de pollution de la sphère politique gabonaise. 

Laissez votre commentaire

Mouss Gmt
Pharel Boukikahttp://gabonmediatime.com/
Titulaire d'une Licence en Communication, d'une Licence en Economie et Gestion et d'un Master en droit Privé, mon appétence pour le journalisme est mise en exergue au quotidien à travers mes analyses sur Gabon Media Time dont je suis le Rédacteur en Chef.
Street 103 Gabon Gmt