Décès Hermann Tsinga: réunion au sommet entre le ministère et les principaux acteurs du football

Le ministre des Sports Alain Claude Bilie-By-Nze en conclave avec les responsables du football © D.R

Le drame survenu le samedi 2 mars  dernier qui a conduit au décès d’Hermann Tsinga, suscite un certain nombre d’interrogations. Ainsi, pour lever le voile et faire toute la lumière sur cette affaire, le ministre des Sports Alain Claude Bilie-By-Nze a rencontré ce mardi 5 mars, les dirigeants de la Linafp, de la Fegafoot, mais aussi ceux de l’Association des joueurs professionnels.



Le monde du football gabonais reste interloqué par le décès d’Hermann Tsinga, milieu de terrain d’Akanda FC, survenu ce samedi 2 mars à l’INJS. Si une vidéo filmée en caméra amateur, montre une ambulance immobile au moment même où le joueur avait besoin de soins, les contours de cette affaire restent encore ambigus. C’est donc pour faire toute la lumière sur cette affaire, qu’Alain Claude Bilie By Nze a convoqué une réunion avec les différents acteurs du football gabonais.

En effet, pour Alain Claude Bilie-By-Nze, « la rencontre avait pour but de s’assurer que toutes les dispositions indiquées avant le début du championnat ont été prises et respectées ». Souhaitant s’assurer que l’ensemble des clubs et la Ligue ont au préalable réalisé des examens médicaux et souscrit une police d’assurance, le ministre des Sports a indiqué vouloir « dégager toutes les responsabilités ».

Par ailleurs, le numéro 1 des Sports a indiqué avoir saisi sa collègue de la Santé, dans le but de mettre en place une Commission indépendante pour des vérifications approfondies. De plus,  le membre du gouvernement a signifié à l’assemblée présente à cette réunion, que « des sanctions seront prises s’il s’avère qu’il y a eu la moindre négligence sur les examens médicaux d’Hermann Tsinga ».

S’il a tenu à rendre hommage à la famille du défunt et indiqué qu’un hommage solennel lui sera rendu, Bilie By Nze a également précisé qu’il a d’ores et déjà saisi le procureur de la République pour l’ouverture d’une enquête, afin que toute la lumière soit faite autour de cette affaire, tout en ciblant les sanctions.

Laissez votre commentaire