De quoi parlera Guy Nzouba Ndama ce mercredi 10 janvier ?

Guy Nzouba Ndama, lors de la campagne éléctorale 2018 © GMT

Outré dans un silence inquiétant pour les uns et stratégique pour les autres, l’ancien président de l’Assemblé nationale, président du parti Les Démocrates a annoncé sa prochaine prise de parole en public pour le mercredi 10 décembre prochain à 10h à son QG. Une annonce qui enflamme l’opinion et sème des troubles tant ce poids lourd de l’opposition membre de la Coalition n’a pas pris la parole depuis presque un an, malgré la tonitruance des sujets qui ont fait l’actualité nationale et internationale. De source sûre, Guy Nzouba Ndama parlera de…



Depuis plus d’un an, Guy Nzouba Ndama est l’un de ces rares leaders politiques de l’opposition resté «très silencieux» malgré les tourments et la densité des sujets qui ont marqué l’opinion. Un silence abscons qui n’a pas manqué de susciter des critiques. Les répondra-t-il ? Mais bien avant, quelles sont les raisons de cette sortie médiatique et quelle en sera la substance ?

Parmi les sujets qui devraient constituer sa conférence de presse, beaucoup souhaitent entendre le président du parti Les Démocrates s’exprimer sur la révision constitutionnelle dont les parlementaires, qu’il connaît le mieux, ont approuvé solennellement. Et surtout évoquer les «risques démocratiques» tant décriés par les uns et les autres que court notre pays. Mais l’ignorance du contenu de sa communication suscite des hypothèses.

Guy Nzouba Ndama s’intéressera-t-il à la loi des finances 2018 en passant en revue les discours des vœux à la Nation chargés de «promesses surréalistes» pour Ali Bongo et celui de Jean Ping dont l’espoir du départ de son beau-frère de la présidence préoccupe toujours après deux ans de l’élection présidentielle ? Ou bien se lancera-t-il dans le camp des dialogueurs qui, comme lui-même il y a un an, appellent à la réconciliation nationale pour sauver le pays de la léthargie actuelle?

Selon certaines sources proches du QG du Bas-De-Gué-Gué, Guy Nzouba Ndama rencontrera Jean Ping en début de semaine prochaine. Est-ce pour lui dire adieux ou pour le rassurer du combat de l’alternance démocratique ? Lui qui, comme Casimir Oye-Mba en août 2016, avait sacrifié son égo pour rallier Jean Ping autour de la candidature unique de l’opposition exigée par les populations des 9 provinces? Là encore, une interrogation surgie : de quoi parleront les deux hommes en prélude à la conférence de presse du fils de Baniatsi dont l’art oratoire est l’exercice favori?

A la vérité, il faut souligner que durant sa réserve médiatique, Guy Nzouba Ndama et le directoire de son parti parcouraient le pays de bout en bout pour implanter les cellules de base, les coordinations et toutes les forces militantes et sympathisantes constitutives d’un parti politique national. Parlera-t-il de la prochaine législative au moment où les voix divisent encore certains groupements de l’opposition?

Autant de questions qui renforcent l’impatience d’être au mercredi 10 janvier pour écouter et questionner Guy Nzouba Ndama à son siège. Car, quoiqu’on dise, cette rencontre risque de bouleverser la suite du débat politique au sein de l’opposition et même de notre pays. Sinon, qui sait déjà de quoi parlera le président du parti Les Démocrates?

Laissez votre commentaire