De «l’amateurisme» des dirigeants à un championnat national amateur

Gabon Gabonmediatime National Foot Football Gabon
Match du National Foot

Annoncé et reporté à plusieurs reprises, le championnat national de football de première division devrait finalement reprendre le 25 janvier prochain comme annoncé au sortir de la rencontre du 3 janvier dernier entre la Fédération gabonaise de football (Fegafoot), la Ligue nationale de football professionnelle (Linafp) et les clubs. Si la nouvelle a été accueillie de manière positive au regard de l’urgence, le format de la compétition laisse perplexe puisque de championnat professionnel redeviendra amateur. 


La maxime devenue populaire qui soulignait « amateurisme » des dirigeants du football gabonais semble s’être étendue à l’ensemble des entité du sport roi comme en témoignent les résultats annoncés de la rencontre du 3 janvier dernier. Alors que les joueurs et les rares fans du National foot attendent avec impatience le début des festivités, les dirigeants ont quelque peu ruiné les espoirs d’un retour sous de meilleurs auspices. 

En effet, si la reprise du championnat a bel et bien été annoncée au sortir de cette « réunion d’urgence », c’est le format qui paraît problématique car comme l’a indiqué Brice Mbika Ndjambou, « nous jouerons en amateur cette saison, afin de mieux préparer la saison prochaine », loin de faire l’unanimité, cette formule qui devrait être accompagnée de la célèbre formule de playoffs, souligne le mal profond du football gabonais. 

Passé en statut professionnel en 2012 après des années en amateur et à coups de plusieurs milliards d’investissements, le football gabonais retourne donc à l’âge de pierre. « Chargé de saisir les instances internationales, quant à la suspension du statut professionnel de notre championnat », la Fegafoot devra donc expliquer les difficultés qu’elle éprouve à mettre en place un championnat aux normes internationales.

Laissez votre commentaire