Daniel Cousin: «Je n’ai jamais chassé le Vice-président, à la mi-temps»

Daniel Cousin, Pierre Claver Maganga Moussavou et Pierre Alain Mounguengui © AGP

Ce mardi 20 novembre 2018, Daniel Cousin, a été reçu en audience par le le vice-président de la République gabonaise, suite à l’incident qui s’est produit le samedi 17 novembre lors de la mi-temps du match Gabon-Mali  et qui a été fortement médiatisé ces derniers jours. Une rencontre au cours de laquelle, le sélectionneur intérimaire des Panthères du Gabon, a présenté ses  plates excuses à Pierre-Claver Maganga Moussavou, en présence des responsables de la Fegafoot rapporte l’AGP.

« Ce mardi matin, Daniel Cousin est allé s’excuser, auprès de Pierre-Claver Maganga Moussavou. Le technicien gabonais, était accompagné par Alain-Claude Bilié-By-Nzé (médiateur) et du président de la Fegafoot, Pierre-Alain Mounguengui », précisent nos confrères.

Daniel Cousin, qui s’est exprimé au terme de ladite rencontre avec le vice-président de la République a précisé qu’il a tenu à s’excuser pour la tournure qu’a prise cet événement. « Pour l’incident qui s’est passé dans le vestiaire samedi dernier, je voulais juste lui dire (au vice-président) que je n’ai pas voulu l’offenser et je lui ai présenté mes excuses, car ce n’était pas dans mon intention », a-t-il précisé.

Battant en brèche tout ce qui se dit sur les réseaux sociaux et relayé par la presse,  Daniel Cousin a affirmé que ce n’est que pure extrapolation. « Je n’ai jamais chassé le Vice-président, à la mi-temps », a-t-il poursuivi, expliquant que « nous assistons souvent aux visites du président de la fédération, du ministre des Sports et celles du chef de l’Etat à la fin des matches. Dans le vestiaire, s’est souvent tendu, c’est vrai que tout le monde veut gagner, il peut avoir des mots qui s’échappent. Et pour les joueurs, il faut faire redescendre le calme avec des mots justes ».

Selon l’Agence gabonaise de presse, c’est au sortir de la rencontre d’hier lundi, au palais des Sports de Libreville entre ministre des Sports, le Comité exécutif de la Fégafoot, et le sélectionneur intérimaire des Panthères du Gabon que Alain-Claude Bilié-By-Nzé a demandé à Daniel Cousin d’aller présenter ses excuses au vice-président de la République, vexé après l’incident du samedi dernier à la mi-temps du match Gabon-Mali, comptant pour la 5e journée des éliminatoires de la Can 2019.

Laissez votre commentaire