Cruelle désillusion pour Aubameyang et Arsenal en Ligue Europa

Aubameyang © D.R.

Après s’être brillamment qualifié pour la finale de Ligue Europa aux dépens du FC Valence avec une confrontation aller-retour totalement maîtrisée, les Gunners croisaient le fer ce mercredi en finale, face aux Blues de Chelsea. Ainsi, dans un stade de Baku à guichet fermé, Pierre Emerick Aubameyang et ses coéquipiers ont été largement battus par une ultra-réaliste équipe de Chelsea.



Alors qu’il avait fait des merveilles au tour précédent inscrivant pas moins de sept buts en deux confrontations face au FC Valence, le redoutable duo Aubameyang-Lacazette était aux abonnés absents ce mercredi soir à Bakou pour la finale de Ligue Europa. Aligné d’entrée à la pointe de l’attaque, le duo a été méconnaissable, ne frappant que très rarement aux buts adverses, n’inquiétant que très peu, Kepa le portier des Blues.

En effet, dominé d’entrée par les joueurs d’Unai Emery, qui se procuraient la première véritable occasion du match par l’international gabonais maladroit à la 8ème minute de jeu sur un ballon mal renvoyé, ce match s’annonçait palpitant. Néanmoins, avec des joueurs offensifs maladroits à l’image d’Alexandre Lacazette complètement à côté de ses pompes, les Blues ont parfaitement su faire jouer leur expérience en agissant en contre notamment en deuxième mi temps.

Dangereux sur chaque remontée de balle, les coéquipiers d’Eden Hazard, ont tué le match en quinze petites minutes, d’abord par Giroud à la 49ème, ensuite par Pedro à la 60ème, puis par Hazard (65ème et 72ème), la réduction du score d’Iwobi pour Arsenal, n’étant qu’anecdotique. Concernant le meilleur buteur du dernier exercice de Premier League, il est malheureusement passé à côté de sa rencontre alors qu’on l’attendait à son meilleur niveau.

Devant toute sa famille qui avait effectué le déplacement, le meilleur buteur africain de l’histoire de la Bundesliga n’a pas été en verve, ne tirant que 4 fois au but d’un Kepa pourtant pas très rassurant. Pour sa première finale Européenne, le capitaine des Panthères du Gabon pressenti pour renforcer l’attaque de Zinédine Zidane au Real Madrid, n’a pas su trouver la faille. Muet, crédité de la pire note de son équipe par les médias spécialisés, il aura donc manqué « un nouveau grand rendez-vous ».

Laissez votre commentaire