Croisade contre les violences basées sur le genre: le Csaig en soutien au Renaps

Ismael Osseni Ossa président du Csaig reçoit les responsables du Renaps et de l’UNFPA © D.R

Ce vendredi 14 septembre au boulevard triomphal de Libreville, le Réseau national pour la promotion de la santé sexuelle et reproductive des adolescents (Renaps) a signé avec le Conseil supérieur des affaires islamiques du Gabon (Csaig) une convention, qui ouvre la voie à la campagne de sensibilisation sur les violences basées sur le genre. Cet accord était le signal tant attendu pour officialiser l’initiative parrainée par le Fonds des nations  unies pour la population (UNFPA).

Lors de cette cérémonie de signature à laquelle prenaient part le représentant adjoint du Fonds des nations unies pour la population (UNFPA), le docteur Keba, le coordonnateur du Renaps, Guy Renée Mombo après avoir rappelé les objectifs d’information et d’éveil de conscience a tenu à remercier le Conseil supérieur des affaires islamiques du gabon pour son accréditation.

A sa suite, le représentant des Nations unies a exprimé ses remerciements à l’imam Ismael Osseni Ossa pour son accord. En effet, le lancement de la campagne de sensibilisation était assujetti à la signature de l’autorité Islamique. «Le Renaps a pensé que dans cette stratégie de lutte contre ces violences basées sur le genre, il fallait associer plusieurs communautés notamment la communauté  musulmane. Mais pour atteindre celle-ci, il faut que la hiérarchie adhère  au projet. La symbolique ici c’est l’adhésion du Csaig», a-t-elle déclaré.

Le président du Conseil supérieur des affaires Islamiques du Gabon, qui était l’hôte du jour a fait comprendre son voeu de participer à la lutte contre les violences basées sur le genre. «Le coran a protégé la femme depuis sa forme embryonnaire», a rappelé le chef religieux. Il a en outre insisté sur la répression traditionnelle et coranique de toute forme de violence à l’encontre des femmes qu’il estime être le socle du foyer.

Après les discours des principaux intervenants, il y a eu la signature de la charte par l’imam Ismael Osseni Ossa et le coordinateur Guy René mombo, suivie de sa lecture devant toute l’assistance. L’hôte du jour a remercié ses invités et leur a offert à chacun un coran afin de les amener à toujours poser des actes en rapport avec les traditions et l’intégrité religieuse.

Laissez votre commentaire

Laisser un commentaire