mardi,9 mars 2021
Accueil A La Une Criminalité faunique: le Gabon prête main forte au Cameroun

Criminalité faunique: le Gabon prête main forte au Cameroun

Le Gabon se tient aux côtés du Cameroun pour appuyer sa stratégie dans la lutte contre la criminalité faunique. Objectif, définir ensemble les stratégies susceptibles d’endiguer la criminalité faunique dans la sous-région, informe L’Union.  

Le Cameroun vient de faire appel au Gabon pour lui prêter main forte dans la lutte contre la criminalité faunique. Une délégation d’experts du pays conduite par le directeur général de la faune et des aires protégées, Lucien Massoukou, apprend-t-on de L’Union, séjournerait actuellement à Yaoundé dans le cadre de cette affaire. 

Si l’objectif des deux pays voisins est de définir ensemble les stratégies susceptibles d’endiguer la criminalité faunique dans la sous-région, il consiste surtout à démanteler les potentiels réseaux qui s’activent dans le massacre des éléphants et à saisir les pointes d’ivoires exploitées par les braconniers. 

« Le Gabon est actuellement le seul pays africain doté d’un laboratoire d’analyses génétiques en ce qui concerne la faune sauvage », a indiqué le sous-directeur de la valorisation et de l’exploitation, Maha Ngalié. Une structure qui devrait ainsi permettre aux experts gabonais d’effectuer des prélèvements pour analyse au Gabon, en vue de déterminer les origines géographiques des pachydermes massacrés.  

Laissez votre commentaire

Bestheinfusion