samedi,18 septembre 2021
AccueilActualitésCultureCreol exige 100 millions à Airtel Gabon pour utilisation abusive de son...

Creol exige 100 millions à Airtel Gabon pour utilisation abusive de son image

Ecouter cet article

C’est dans un direct sur son compte Facebook que Janyce Moussitou Mackaya, alias Creol la Diva, a exigé à l’opérateur de téléphonie mobile Airtel Gabon de lui reverser le montant colossal de 100 millions de FCFA pour utilisation abusive de son image à but publicitaire et promotionnel. Une nouvelle sortie tonitruante de l’artiste très connue pour régler ses comptes sur les réseaux sociaux. 

Ce sujet vient une nouvelle fois soulever l’épineuse problématique des droits d’auteur au Gabon. Selon Creol la Diva, « Airtel contribue au mépris et à l’appauvrissement des artistes gabonais avec la complicité de Gstore music ». Un imbroglio qui a éclaté entre les trois parties suite à « une utilisation abusive », de l’image de Creol par Airtel Gabon, à des fins publicitaires dans le cadre du concert dénommé Airtel Xperience prévu pour ce 31 décembre 2020.  

Il faut dire que, selon les informations recueillies auprès de son manager Haff le Boss, contacté par Gabon Media Time, Créol et Airtel Gabon sont professionnellement liés par un contrat. Seulement, Airtel Gabon est allé « au- delà des clauses prévues par le contrat », a-t-il souligné. « Le contrat dit qu’Airtel Gabon devait tout simplement partager les vidéos et images produites par Gstore Music. Mais, ils ont finalement utilisé d’autres images notamment pour des événements pour lesquels nous n’avions pas été consultés en amont », explique Haff le Boss. 

Déterminée à défendre ses droits coûte que coûte, la chanteuse qui ne reconnaît pas avoir été associée directement à cet événement a promis saisir la justice pour réparation des dommages. « Airtel Gabon a utilisé abusivement mon image à but publicitaire et promotionnel en mettant en avant ses services pour un concert dont je ne me reconnais pas du tout. L’intéressé sera simplement poursuivi en justice avec ses principaux acteurs », a lancé la Diva des Fantastiks. 

Si pour l’heure, son manager Haff le Boss indique que « la plainte est déjà rédigée mais pas encore déposée » auprès des services judiciaires, Creol la Diva exige quant à elle 100 millions de FCFA à  Airtel Gabon pour réparation.

Laissez votre commentaire

Henriette Lembethttp://gabonmediatime.com/
Journaliste Le temps est une donnée fatale à laquelle rien ne résiste...
Enami Shop