jeudi,21 janvier 2021
Accueil A La Une Covid-19: vers une prolongation de l'état d’urgence sanitaire au 14 décembre ?

Covid-19: vers une prolongation de l’état d’urgence sanitaire au 14 décembre ?

Alors que la date actant la fin des des 45 jours, relative à l’état d’urgence sanitaire est dépassée, le gouvernement réfléchirait à proroger à nouveau de 45 jours la loi fixant les mesures de prévention, de lutte et de riposte contre les catastrophes sanitaires et ce jusqu’au 14 décembre 2020. Une prolongation selon certaines indiscrétions qui devrait s’effectuer en violation de la loi fondamentale qui commande que soit consultés notamment les parlementaires de l’Assemblée nationale. 

C’est à une autre partie de gymnastique et contorsion juridique à laquelle devrait se lancer dans les prochains jours le gouvernement Rose Christiane Ossouka Raponda en quête d’une nouvelle prorogation de l’état d’urgence sanitaire dans sa lutte et sa prévention contre la Covid-19. 

Adoptée en Conseil des ministres le 2 octobre dernier, la prorogation de l’état d’urgence sanitaire au Gabon a été validée par l’Assemblée nationale et le Sénat le 3 octobre, soit 1 jour après. Les membres de la Chambre Basse du Parlement avaient ainsi accordé 45 jours supplémentaires au gouvernement gabonais actant de ce fait le renouvellement des applications des mesures barrières dites gouvernementales. 

Des mesures et une loi qui depuis le 15 novembre 2020, au terme des 45 jours ne reposent sur aucun fondement juridique. Pire, conscient pourtant du caractère illégal du maintien de l’état d’urgence et donc de la continuité des mesures de restriction, la bande à Ossouka Raponda semble s’accommoder de cette situation pourtant antirépublicaine. 

Dans les hautes sphères de la République,  il se susurre que l’exécutif craint un refus de la part des députés et des sénateurs qui ne seraient pas disposés à accorder au gouvernement une nouvelle prolongation de l’état d’urgence sanitaire. « D’autant que plusieurs députés et sénateurs, y compris au sein de la majorité, ont commencé à exprimer plus ou moins ouvertement quelques doutes sur la nécessité de poursuivre la lutte contre le Covid-19 par des restrictions souvent peu suivies de véritables accompagnements de la part du gouvernement », a-t-on pu lire chez un média confrère. 

Laissez votre commentaire

Bestheinfusion