mardi,24 mai 2022
AccueilA La UneCovid-19: vers une levée définitive du couvre-feu ?

Covid-19: vers une levée définitive du couvre-feu ?

Ecouter cet article

C’est ce qu’a annoncé à fine bouche le ministre de l’Intérieur Lambert-Noël Matha lors de la session ordinaire de l’Assemblée Nationale tenue le mercredi 16 février 2022. Interrogé par l’honorable Edgar Owono Ndong sur l’opportunité du maintien du couvre-feu alors même que les signaux sont tous passés au vert, le membre du gouvernement a indiqué qu’il ne s’agit pas de bâillonner les libertés et que des assouplissements sont en cours voire une levée définitive.

« En quoi le couvre-feu de  21 heures à 5 heures du matin est une solution efficace dans la lutte contre la pandémie de la Covid-19 ? », c’est la question posée par le député du 2è siège du canton Ellelem, dans le département du Woleu dont Oyem est le chef-lieu. Dans sa question, quelque peu rhétorique, l’honorable Edgar Owono Ndong interpellait le gouvernement sur la privation insidieuse de libertés individuelles fondamentales reconnues par les textes à valeur constitutionnelle.

Se prêtant au jeu de questions-réponses, Lambert-Noël Matha a tenu à balayer d’un revers de la main des velléités de musellement des populations par ces mesures « d’exception ». Pour le Ministre de l’Intérieur, le couvre-feu « est une mesure de prévention de la propagation du virus car, en restreignant les déplacements des populations et en réduisant les interactions sociales, on freine la circulation du virus », a-t-il indiqué. Occasion pour ce dernier de préciser que cette mesure a été ajustée en fonction de la courbe évolutive de la pandémie sur le sol Gabonais.Dans cette optique, le membre du gouvernement a révélé que l’exécutif tenait compte des cris de détresse des populations lassées d’être assujetties à un état d’urgence qui a perdu en sens.

À ce propos, Lambert-Noël Matha a annoncé un assouplissement des mesures restrictives de libertés dans très peu de temps. « Il est évident que nous parviendrons dans des délais très raisonnables soit à un nouvel assouplissement notable soit à sa levée définitive », a-t-il conclu. Une perspective d’ores et déjà attendue par les populations qui ont hâte de retrouver un rythme de vie quasi normal.

Lyonnel Mbeng Essone
Lyonnel Mbeng Essonehttps://www.gabonmediatime.com
Journaliste Reporter (Société - Justice - Faits divers )
Global Media Time Gif
Enami Shop