mercredi,8 décembre 2021
AccueilA La UneCovid-19: vers un durcissement de la mesure du confinement

Covid-19: vers un durcissement de la mesure du confinement

Ecouter cet article

Ce jeudi 16 le Premier ministre Julien Nkoghe Bekale a présidé une réunion de travail dans le cadre du suivi permanent des mesures d’accompagnement au Covid-19 annoncées par le chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba. Au cours de cette rencontre, les membres du gouvernement ont discuté de la nécessité d’une redéfinition de la notion de confinement et surtout d’un recadrage de certaines mesures, notamment celle portant sur l’ouverture des marchés. 

C’est en présence des ministres d’Etat à l’Intérieur, à la Défense nationale, aux Affaires étrangères et à la Communication, ainsi que les ministres de l’Economie, de l’Emploi, du Commerce, de la Solidarité nationale et de la Santé que s’est déroulée cette séance de travail qui avait pour objectif de faire le point des mesures d’accompagnement prises par le gouvernement. Occasion pour le ministre en charge de l’Intérieur Lambert Noël Matha de faire un bilan de la mesure de confinement du Grand Libreville. 

A cet effet, le membre du gouvernement a déploré le non-respect par les populations de cette mesure, malgré le déploiement des Forces de Défense et de Sécurité depuis le 12 avril dernier. Une situation préoccupante alors que le pays ne cesse d’enregistrer de nouveaux cas de contamination désormais de type communautaire. 

C’est donc pour pallier cette situation, que Lambert Noël Matha a non seulement préconisé une redéfinition de la notion de confinement, mais aussi tenu à revoir la mesure relative à l’ouverture permanente des marchés car, a-t-il poursuivi, cette mesure favorise le déplacement de nombreux compatriotes. Une proposition qui de facto pourrait aboutir à un durcissement de la mesure de confinement. 

Dans le même ordre d’idées,  la ministre de la Défense nationale, Rose Christiane Ossouka Raponda a proposé une redéfinition des services essentiels qui devraient permettre de limiter la circulation des personnes. Par la même occasion, la ministre de l’Emploi, Madeleine Berre a suggéré un arrêté visant la limitation des personnels essentiels du public, du parapublic et du privé. Le tout dans l’optique de réduire le nombre de personnels dans les administrations.

Laissez votre commentaire

Lauris Pembahttps://www.gabonmediatime.com
Titulaire d'un Master en droit Public, je suis passionnée par le journalisme depuis des années. J'anime l'actualité au quotidien sur GMT depuis son lancement en juillet 2016.
Pub_Moov Money BGFIBank
Enami Shop