mercredi,18 mai 2022
AccueilA La UneCovid-19: vérification de QR code, la poudre de perlimpinpin du PC Mixte?

Covid-19: vérification de QR code, la poudre de perlimpinpin du PC Mixte?

Ecouter cet article

Annoncée lors de la conférence de presse gouvernementale du 12 février 2021 à Arambo puis réitérée à la faveur d’un communiqué de presse sur les antennes de télévision, la mise en place d’un dispositif QR Code permettant la vérification des tests pcr et carnets de vaccination ressemble de plus à une véritable arlésienne. Du moins c’est le sentiment qui ressort après le constat fait par l’équipe de Gabon Media Time dans la commune de Libreville et ses environs et même à Port-Gentil où aucun check-point ne dispose de kit QR code. 

Si le mardi 22 juin 2021 à la place d’armes du camp de gendarmerie de Gros-Bouquet le secrétaire général du ministère de la Défense nationale l’amiral Gabriel Mally Hodjoua avait procédé à la remise de kits QR code aux différentes forces de l’ordre déployées dans le cadre de l’opération hippocrate, l’opinion se questionne sur la mise en oeuvre des contrôles par l’entremise de ces dispositifs.  Et pour cause, 8 mois après cette cérémonie organisée à coup de renfort médiatique, lesdits kits QR code semblent avoir fondu dans la nature. 

Pour preuve, les équipes de Gabon Media Time déployées dans certaines grandes villes du pays notamment Libreville, Port-Gentil ou même Akanda et Owendo ont pu constater que les agents des Forces de sécurité et de défense en poste dans différents check-points continuent de réaliser le contrôle des tests PCR et des attestations de vaccination en vérifiant simplement le nom inscrit sur le document à l’oeil nu. Pis si l’amiral Gabriel Mally Hodjoua avait juré la main sur le cœur que ces dispositifs devaient permettre  « de déceler tous les cas de fraude », la réalité semble tout autre. 

D’ailleurs, la multiplication des interpellations de personnes présumées auteurs de trafic de test PCR et autres carnets de vaccination est la preuve de l’incapacité du PC Mixte, dont la gestion est assurée par le commandant en chef de la Gendarmerie nationale le général Yves Barassouaga et le commandant en chef des Forces de police national le Général de division Serge Hervé Ngoma, d’assurer effectivement le contrôle desdits documents. Face à cette situation l’opinion se questionne sur le silence assourdissant de ces deux derniers qui laisse planer le doute sur la destination qu’aurait prise ces kits QR code. 

Ont-ils vraiment été achetés ? Quels moyens ont été véritablement mobilisés pour assurer l’achat de ces kits QR code utile à endiguer la prolifération du faux dans l’établissement des tests pcr et attestations vaccinales, dans la riposte contre le covid-19. Le président de l’Assemblée nationale Faustin Boukoubi et celui du Sénat Lucie Milebou-Aubusson devraient, dans le  cadre de leurs missions constitutionnelles de contrôle de l’action gouvernementale, questionner les ministres de la Défense nationale Michael Moussa Adamo et de l’Intérieur Noel-Lambert Matha sur la destination desdits kits et des fonds décaissés pour leur approvisionnement.

Mondjo Mouega
Mondjo Mouegahttp://gabonmediatime.com
Titulaire d'une Licence en droit, l'écriture et la lecture sont une passion que je mets au quotidien au profit des rédactions de Gabon Media Time depuis son lencement le 4 juillet 2016 et de GMTme depuis septembre 2019. Directeur des Rédactions et Rédacteur en chef de GMTme
Global Media Time Gif
Enami Shop