dimanche,28 novembre 2021
AccueilA La UneCovid-19: un test de dépistage négatif comme condition pour sortir du «Grand...

Covid-19: un test de dépistage négatif comme condition pour sortir du «Grand Libreville»?

Ecouter cet article

Les confinements total et partiel du Grand Libreville avaient pour objectif de contenir le virus et sa propagation dans le seul environnement de LIbreville et sa périphérie en épargnant l’intérieur du pays d’une éventuelle contamination. Deux mois sensiblement après le début de la mise en place de la mesure de confinement, le Gabon compte plus de 2000 cas et 7 provinces touchées par la covid-19. Une escalade de contaminations due en partie  au trafic entre l’Estuaire et l’intérieur du pays qui impose que le gouvernement prenne désormais des mesures plus préventives que restrictives. A défaut de maîtriser le flux de personnes entre le Grand Libreville et l’arrière pays, le gouvernement, devrait imposer un test de dépistage à toute personne souhaitant regagner l’intérieur du pays. 

Le dimanche 12 avril 2020, 1 mois après la découverte du cas contact, le gouvernement, a exigé pour tout déplacement à l’intérieur du pays, un laissez-passer. Une demande réitérée le 26 mai dernier par le ministère de l’Intérieur qui par le biais d’un communiqué de presse a précisé aux personnes désireuses d’obtenir des autorisations de circuler, les jours et heures des dépôts et des retraits pour un meilleur traitement des demandes, tout en précisant les raisons de délivrance que sont les maladies, les évacuations sanitaires, les transferts de corps. 

Seulement depuis la mise en place de cette mesure, on constate pour le regretter que ces allers et venues dans l’arrière pays ne sont pas accompagnés par le respect scrupuleux des mesures barrières tels que le port du masque et la distanciation sociale. Une négligence assimilable à des actes inciviques dénoncés et condamnés par le gouvernement qui s’observent par une vague de contaminations dans plusieurs provinces du Gabon

Eu égard aux faits susmentionnés, il est impérieusement nécessaire que la délivrance des autorisations de circuler se fasse de façon plus filtrée et avec cette mesure, l’obligation de conditionner toute circulation en dehors du « Grand Libreville » par la présentation d’un test de dépistage négatif pour ainsi déterminer qui peut légitimement sortir de Libreville et sa périphérie sans mettre san faire peser sur ses concitoyens un risque de contamination. 

C’est également l’avis de nos confrères de Gabon Matin lesquels plaident pour la mise en place de cette condition. « De manière concrète, lorsque des individus sollicitent des demandes d’autorisation de quitter le « Grand Libreville »  où d’y entrer, le ministère de l’intérieur en collaboration avec le ministère de santé devrait les amener à se soumettre au dépistage afin de savoir si leur déplacement ne constitue pas un risque de contamination » ont-il écrit. 

Et l’Agence gabonaise de presse (AGP) d’ajouter et de pousser plus loin sa réflexion et sa proposition. « Une fois le dépistage terminé, ne seront autorisés à voyager que ceux dont les tests seront négatifs. Quant à ceux déclarés positifs, ils seront automatiquement pris en charge pour le traitement, Cela est d’autant plus nécessaire pour éviter la propagation à grande vitesse de la Covid-19 sur l’ensemble du territoire national », a-t-elle ajouté. 

Laissez votre commentaire

Gabon Media Timehttp://gabonmediatime.com
Gabon Media Time est un site d'actualité dont le slogan est " A l'heure de l'info". Nous entendons réinventer l'actualité en ligne gabonaise et sous régionale.
Enami Shop