vendredi,23 juillet 2021
AccueilA La UneCovid-19: un des hommes du Gle Romain Tchoua parmi les trafiquants des...

Covid-19: un des hommes du Gle Romain Tchoua parmi les trafiquants des tests arrêtés

Ecouter cet article

C’est à l’occasion d’un point de presse tenue ce mardi 3 novembre par le comité de pilotage du plan de veille et de riposte contre l’épidémie à Coronavirus que la coordination générale a reconnu l’existence d’un mouvement au sein du laboratoire Pr. Gahouma. Un mouvement entamé par les agents dudit laboratoire en solidarité à 6 de leurs collègues interpellés pour trafic de tests Covid-19 parmi lesquels se trouvait un capitaine de la santé militaire nous informe une source proche du laboratoire Gahouma.  

C’est devant la presse que le Pr. Romain Tchoua s’est exprimé sur l’atmosphère qui prévaut au sein du laboratoire professeur Gahouma par la confirmation d’un mouvement d’humeur observé ce lundi 2 novembre 2020. Selon le Coordinateur du Copil-Coronavirus, ce mouvement d’humeur est consécutif à un «  soutien à 6 de leurs collègues qui ont été interpellés par la  Direction Générale des Contre-ingérences et de la Sécurité Militaire (DGCIS) communément appelée B2 dans le cadre d’une enquête suite  à des comportements malveillants », a-t-on ou lire. 

Informée de la situation, le Premier  Ministre, Chef du Gouvernement, Rose Christiane Ossouka Raponda, le Ministre de la Défense Nationale Michael Moussa Adamo, et le Ministre de la Santé le Dr. Guy-Patrick Obiang Ndong, ont immédiatement tenu une réunion mardi 03  novembre avec les responsables du Comité technique du Copil et le  personnel du Laboratoire Pr. Gahouma aux fins de comprendre les raisons de ce mouvement d’humeur d’une part et expliquer les motifs de l’interpellation des 6 agents, d’autre part. 

Sur ces préoccupations des membres du gouvernement, le coordonnateur du Laboratoire Pr. Gahouma a répondu en expliquant « que la seule  raison du mouvement est l’interpellation de leurs collègues, du fait qu’ils sont restés sans nouvelle d’eux pendant le weekend. Elle a souligné qu’en  dehors de cela, il n’y a aucun problème au Laboratoire Pr. Gahouma ». 

Parmi les personnes interpellées, une source proche du dossier s’est confié à la rédaction de Gabon Media Time « Il s’agit d’un capitaine de la santé militaire affecté à la gendarmerie nationale. C’est un multirécidiviste qui est actuellement détenu à la Direction générale des recherches » a-t-il indiqué. 

Le Ministre de la Santé pour sa part, a rappelé l’importance du laboratoire Pr. Gahouma dans le dispositif de riposte tout en insistant sur le fait que « les agents doivent travailler avec  honneur et intégrité, dans le respect des valeurs humaines et de la  population gabonaise d’autant plus que la crise sanitaire est toujours  présente dans le pays, qui doit se préparer à une éventuelle deuxième vague  de contaminations », a-t-il indiqué. 

Laissez votre commentaire

Gabon Media Timehttp://gabonmediatime.com
Gabon Media Time est un site d'actualité dont le slogan est " A l'heure de l'info". Nous entendons réinventer l'actualité en ligne gabonaise et sous régionale.